Idées reçues sur le métier de fleuriste!

19:12 Glad Wood 34 Comments



Quand tu es fleuriste, tu entends, lis, des choses qui t'agacent fortement! Des idées toutes faite sur un métier, que finalement, personne ne connaît vraiment ! Alors, voici les idées les plus courantes, sur les fleuristes et notre métier ! (Merci aux fleuristes, qui ont contribué eux aussi a l'article !)
  1. " Ah ouais interflora, j'aime bien cette boutique!!"
    Non, non et encore non!! "Interflora" n'est pas une boutique!! Interflora est un service que certains fleuristes utilisent. Interflora, c'est de la transmission florale!! On passe des commandes d'une boutique a l'autre. On reçois des commandes d'une boutique a l'autre! Au même titre que florajet, 123fleurs, l'agitateur floral et j'en passe! Interflora est juste le plus connu. -Merci-

  2. "Fleuriste, c'est le plus beau métier du monde" Oui, c'est un beau métier. Mais c'est surtout une passion. Car la réalité n'est pas si belle. On ne court pas en chantonnant à travers nos fleurs toute la journée. As tu changer l'eau sale d'un vase, de bon matin? Ton déjeuner menace de se faire la belle. C'est un métier dur physiquement. C'est un métier qui prend du temps sur ta vie. Un métier d'imprévu, et d'heures a n'en plus finir. Un métier, où tu côtoies souvent la mort.... -D'ailleurs, j'ai presque vomi, pour "mon premier mort"!- Un métier qui accompagne les gens pour le meilleur de leur vie: naissances, anniversaires, mariages... Et pour le pire : maladies, décès... Lorsque tu réalises des pièces de deuil, pour un enfant, un bébé, le "plus beau métier du monde" n'est pas ce qui te viens en tête...

  3. "Ah bon? Le métier de fleuriste ça s'apprend???" Bah non!! Tu te réveilles un matin, et tu connais le nom latin de toutes les fleurs/plantes. Et tu les reconnais, en plus ! Tu sais faire, un coussin rond, un coussin conique, tout seul, comme un grand. Le linéaire? TROP FACILE! Je le gérais avant de savoir marcher ! Oui, oui, on fait des études pour être fleuriste. CAP, pour apprendre les bases du métier. CAP en poche, il est possible de continuer avec un BP, BM... À savoir, que chaque examen se fait sur 2 ans. Donc, oui, le métier s'apprend !

  4. "C'est vous qui faites les bouquets??"  Non, non. On fait comme les grandes surfaces, on commande des bouquets tout fait, prêt a la vente. C'est d'ailleurs, pour cela qu'on se dit "artisan fleuriste". -Je rigole, mais c'est usant!- Oui, les bouquets en boutique sont fait par nos petites mains. Qui d'autres ??
  5. "Fleuriste, c'est un métier de femme !" 
    Non. Définitivement pas. Il y a beaucoup d'hommes dans notre profession et heureusement ! D'ailleurs, beaucoup de meilleurs ouvriers de France fleuriste sont des hommes ! Et non, ce n'est pas non plus que des gays ! Homme, femme, hétérosexuels, homosexuels, bisexuels, les fleuristes, c'est comme partout, c'est diversifié et chacun a sa place !
  6.  "Fleuriste ça gagne bien ! Et c'est pas très fatigant!" Euuuhhh...

Tu ne deviens pas fleuriste pour faire fortune. Rien qu'à voir le nombre d’artisans qui ferment ! Quand tu es employé tu gagnes, au mieux le Smic. Et les patrons... Certains ont du mal à se sortir un salaire, d'autres n'en n'ont pas du tout ! Alors, que fleuriste c'est tout sauf "attendre le client derrière le comptoir" trouve un fleuriste qui fait 35H par semaine, on en reparlera. -Perso, entre 40 & 45 h par semaine, sans compter les livraisons pendant les coupures, pour une semaine calme- et puis tu as les semaines de fêtes. 70H, plus ou moins, avec du travail de nuit ! Tu piétines, debout, dans le froid, l'humidité, tu portes des charges lourdes. Vous avez raison, c'est la belle vie ! No fatigue !


La France est un des seuls pays ou le métier de fleuriste est autant rabaissé, sans cesse. J'aurais pu faire un roman avec tout ce que je peux lire sur les réseaux sociaux, mais tous ressemblent plus ou moins aux points ci-dessus. Donc, non, ce n'est pas un métier facile. Et beaucoup de ceux qui critiquent, ne supporteraient pas notre rythme de vie. Pas de jours fériés, donc pas de long weekend, pas de dimanche, nous le matin on travaille ! Et j'aimerais que les gens puissent voir ce qu’être fleuriste est vraiment ! J'espère, également que l'avis général sur notre métier évoluera en positif dans quelques années !



Allez, soyez francs, avant de lire l'article...
Que pensiez-vous du métier ?



You Might Also Like

34 commentaires:

  1. Je suis fleuriste également et je remercie les personnes qui ont participer à cet article car il est on ne peut plus réaliste. Et je suis d'avis qu'en France on devrai proposer un échange de métier d'une semaine entre employer. Ex: fleuriste coiffeur juste pour voir l'envers du décor et pour savoir de quoi on parle avant d'ouvrir sa bouche pour dire n'importe quoi. Sa serait super sympa de faire un échange de métier pour une semaine non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Vis ma vie de fleuriste" ! Ça serait pas mal! Ou même un reportage sur le métier. Mais un bon. Pas un de ceux on l'on voit des écoles, avec des élèves qui font de la pratique assise sur une chaise... Parce que, en boutique, le temps pour t’asseoir, c'est un mythe!

      Supprimer
  2. En tant que fleuriste je ne peux qu'être ENTIÈREMENT d'accord avec cet article, bravo bravooooo !!

    RépondreSupprimer
  3. C'est très bien observé ! Effectivement, c'est malheureux que notre métier soit si méconnu des gens qui pour beaucoup, pensent qu'on glande derrière notre comptoir en attendant le chaland.

    Quand j'entends de riches clientes tirées à quatre épingles (je bosse dans un quartier très bourgeois) me dire qu'elles auraient " adooooré " être fleuriste, je rigole intérieurement.

    RépondreSupprimer
  4. Un grand merci pour cet article. Tellement vrai et réaliste.

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi fleuriste depuis 16 ans . Je pense qu il n y, a rien a ajouté tout est dit ....

    RépondreSupprimer
  6. Euh comment vous dire, cela fait 10ans que je suis a mon compte, 10 ans que je bosse 7/7, que je suis debout pendant 9/10h pas jour, prudhomme , clients parfois penibles, facture, souci etc...... Et pour rien au monde je laisserais ma place. Chaque jour est un challenge, chaque inconvenant devient un avantage. Jadors mon metier, que les clients pense que notre metier est tranquille tant mieux.cela veux dire que lartisan fleuriste fait bien sont metier. Alors oui mon metier est beau et cest a nous artisans fleuristes de le valoriser . Ral bol des reseaux qui pourrissent notre beau metier de la fleurs.
    et puis quelle metier a que des avantages ...que je change de boulot!!!!!!!! Pourquoi demander a un coiffeur detre fleuriste. Ou a un poissonnier de devenir fleuriste. Vous avez choisi votre metier apres 4 ans detudes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends pas vraiment votre commentaire. Vous etes d'accord avec l'article? Pas d'accord ? Bien sur que chaque métier a des inconvénients. Pour avoir fait patisserie, je sais de quoi je parle. Mais, en attendant, tout le monde le dit, que tel ou tel métier et beau, mais compliqué. Alors que nous fleuriste, pour la plupart, nous n'avons meme pas un métier!

      Supprimer
    2. Ouais... c'est le métier que j'aurais aimé faire, mais... mon maître de stage n'a pas arrêté de me mettre des batons dans les roues... et aujourd'hui, eh bien j'ai trouvé un superbe métier que j'aime! Mais je suis dégoutée de ce que je pensais être un beau métier... pour les autres, oui. Pour moi, non merci

      Supprimer
    3. C'est malheureusement l'envers du métier. Les fleurs, c'est cool, malgré le métier un peu dur... Mais, beaucoup de fleuristes sont... ignoble. J'ai eu des cas... Des durs. J'ai fait un autre article ou j'en parle, si tu veux. En tout cas, je suis heureuse de savoir que tu as trouvé un autre métier que tu aime :)

      Supprimer
  7. bonjour ! je suis d'accord avec ce que vous dites. Cependant ce n'est pas en hurlant sur les consommateurs ou en les traitant subjectivement d'ignorants que vous allez les faire venir chez nous les fleuristes ! ça va les faire fuir au contraire.... vaste débat .....On en as tous ras le bol ça c'est sur ! mais je pense que la seule manière de s'en sortir est de changer ! si les clients partent au profit des grandes surfaces c'est qu'on ne répond plus à leur demande et je maintient que les engueler ou avoir des discours moralisateurs sur l'artisanat ne fera que les faire fuir d'avantage...........

    RépondreSupprimer
  8. Je ne hurle pas. A vrai dire, l'article est a prendre avec humour et ironie! Internet est fait pour s'exprimer. J'exprime par écrit, ce qui me fatigue, je ne le fais pas en boutique. Et la plupart des personnes qui on toutes ces idées reçues sur le métier, ne sont pas clients régulier des petits fleuristes, ca c'est certains!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour cet article ! je suis également fleuriste et je dois avouer que j'étais pliée de rire le lisant! ses situations on les vis tous les jours...mais nous aussi on "adooore" être fleuriste n'est-ce pas?

      Supprimer
    2. Oh que oui!! Meme dans les pires moments, j'aime mon métier! VIVE LES FLEURISTES, VIVE NOUS!

      Supprimer
  9. Coucou,

    Tu m'as bien fait rire avec ton "Non non, je me suis levée un matin et je savais faire des bouquets". Pour moi, fleuriste restera un beau métier, car de un, tu es quoi qu'il arrive entourée de fleurs, c'est apaisant, de deux, c'est un métier par passion et non pas comme la plus part par dépit. Et ça change tout. Ca peut être dur parfois, tu parles de 70h de travail par semaine. Mais il y a peu de travail qui n'est pas fatiguant sur un point ou un autre (cela s'appelle les job de 35h et à par les branleurs sans avenir, il n'y a pas grand monde qui le fait). Alors oui, comme tous les métiers, c'est dur, comme à chaque fois que tu es le patron, tu serres les fesses, mais promis y'a pire comme métier, surtout si tu fais fleuriste par passion! <3
    Bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, il y a bien pire. C'est juste pas agréable, les gens qui pensent, que fleuriste n'est pas un vrai métier! Combien de fois on ma dit "Non, mais ca c'est ta passion, ton métier c'est quoi?" C'est usant... Parce que, c'est les phrases typique des "jeunes branleurs sans avenir", comme tu le dit si bien, et une semaine dans le métier, ils seraient au bout de leurs vies! Haha :)

      Supprimer
    2. Haha c’est totalement vrai ! C’est un métier fatiguant, tu passes ton temps debout à piétiner... Au début c’est le métier que j’aurais aimé faire, j’ai suivi des cours d’art floral après mes cours au lycée (3h/par semaine voire 6 parfois), mais j’ai loupé le CAP... puis j’ai réalisé à la suite que c’était plus une passion, j’adore faire des bouquets et des compositions florales. C’est tellement reposant quand tu le fais en loisir je trouve ! :)

      Supprimer
    3. Tu as fait des cours pour devenir fleuriste ? En alternance ou en lycée pro ??

      Supprimer
    4. J'étais en lycée pro et c'était des cours en plus.

      Supprimer
    5. Ah...les idées reçues! Ça s'accroche comme des sangsues...on a beau être blindée, il y a des jours où on a envie de tuer dans les brancards! Ah...au fait...j'suis instit...une fainéante de fonctionnaire quoi! 😉 biz à tous et aux idées reçues

      Supprimer
    6. Oh, oui... En tant qu'Instit, des idées reçues, tu as ta dose, je pense! Moi, c'est bien un métier que je ne ferais pas... Des enfants ou pire : des ados ? Non, c'est impossible. Je ne suis pas assez patiente pour ca! Haha

      Supprimer
  10. Oh merci, merci, MERCI !!! :-) c'est exactement ca ! Merci encore, :-) ah, ca fait du bien, je me sens moins seule !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour sans oublier qu à cause des grande surface qui font des fleurs moins cher que nous( j'étais juste employée avec 12ans d'expérience) il nous font fermer pas mal de boutiques. C'est moins cher ôk mais pas d'entretien,quand on vois l'état des fleurs ça fais très peur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grandes surfaces ainsi que les chaines...

      Supprimer
  12. Excellent article ! Je fais un mémoire sur la transmission florale... La tête de mes profs quand j'insiste sur le fait qu'Interflora n'est pas un fleuriste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un mémoire sur la transmission florale ? Quelles études fais-tu ?
      Ça devait être très intéressant !

      Supprimer
  13. Je nous reconnais bien là dedans. Malheureusement nous ne sommes pas assez reconnue. Pour ce que nous sommes .Merci pour cet article .Sophie

    RépondreSupprimer
  14. Comme fleuriste espagnole, je suis tout à fait d'accord. Malheureusement, le commentaire "ça s'apprend????", on l'entend trop des fois...

    RépondreSupprimer
  15. fleuriste c est la passion de ma vie creation ryme avec emotions j adore le contacte a les végétaux les clients

    RépondreSupprimer
  16. excellent article, enfin un article digne de ce nom qui reflete que trop bien la réalité, je suis fleuriste en Belgique et ce métier a exactement la même considération et le mêmes problèmes qu'en France. de plus j'adore l'humour avec lequel vous abordez le sujet. bravo à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;)
      Bon, finalement d’après les commentaires que j'ai eu, que ce soit en France, en Espagne, en Belgique, en Suisse, les gens pensent pareil du métier... C'est triste !

      Supprimer
  17. Tout métier a ses aléas et ses bons moments! Tout métier est le plus beau métier par celui qui le vit avec passion! Il suffit de regarder autour de soi et pas toujours son nombril! Pour vivre il faut travailler, alors autant faire un métier que l'on aime! mais par pitié arrêtons ce schéma égoïste de croire qu'il n'y a que dans le vôtre de métier que l'on bosse! et que l'on ne reconnait pas votre travail!!! Que dire par exemple des infirmières, des cuisiniers , des boulangers, des éleveurs, etc...la liste est longue...pour finir je citerai : " On n'accomplit jamais de grandes choses, seulement de petites choses avec un grand Amour" (Mère TERESA)....A méditer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ce ton agressif ?
      Ai-je dit dans mon article, qu'il n'y avait QUE mon travail qui était dur ? À aucun moment, non. J'ai bien conscience qu'il y a des secteurs d'activité beaucoup plus dur que celui où je suis, merci. Mais, sous prétexte qu'il y a plus dur ailleurs, je n'ai pas le droit de mettre par écrit ce que je souhaite ?

      Alors merci, mais je suis loin d’être une égoïste, certainement moins que vous, d'ailleurs et merci de ne pas venir sur mon blog pour plaindre les éleveurs, surtout.

      Supprimer
  18. entièrement d'accord il faut que ce soit une passion

    RépondreSupprimer

Idées reçues sur le métier de fleuriste!



Quand tu es fleuriste, tu entends, lis, des choses qui t'agacent fortement! Des idées toutes faite sur un métier, que finalement, personne ne connaît vraiment ! Alors, voici les idées les plus courantes, sur les fleuristes et notre métier ! (Merci aux fleuristes, qui ont contribué eux aussi a l'article !)
  1. " Ah ouais interflora, j'aime bien cette boutique!!"
    Non, non et encore non!! "Interflora" n'est pas une boutique!! Interflora est un service que certains fleuristes utilisent. Interflora, c'est de la transmission florale!! On passe des commandes d'une boutique a l'autre. On reçois des commandes d'une boutique a l'autre! Au même titre que florajet, 123fleurs, l'agitateur floral et j'en passe! Interflora est juste le plus connu. -Merci-

  2. "Fleuriste, c'est le plus beau métier du monde" Oui, c'est un beau métier. Mais c'est surtout une passion. Car la réalité n'est pas si belle. On ne court pas en chantonnant à travers nos fleurs toute la journée. As tu changer l'eau sale d'un vase, de bon matin? Ton déjeuner menace de se faire la belle. C'est un métier dur physiquement. C'est un métier qui prend du temps sur ta vie. Un métier d'imprévu, et d'heures a n'en plus finir. Un métier, où tu côtoies souvent la mort.... -D'ailleurs, j'ai presque vomi, pour "mon premier mort"!- Un métier qui accompagne les gens pour le meilleur de leur vie: naissances, anniversaires, mariages... Et pour le pire : maladies, décès... Lorsque tu réalises des pièces de deuil, pour un enfant, un bébé, le "plus beau métier du monde" n'est pas ce qui te viens en tête...

  3. "Ah bon? Le métier de fleuriste ça s'apprend???" Bah non!! Tu te réveilles un matin, et tu connais le nom latin de toutes les fleurs/plantes. Et tu les reconnais, en plus ! Tu sais faire, un coussin rond, un coussin conique, tout seul, comme un grand. Le linéaire? TROP FACILE! Je le gérais avant de savoir marcher ! Oui, oui, on fait des études pour être fleuriste. CAP, pour apprendre les bases du métier. CAP en poche, il est possible de continuer avec un BP, BM... À savoir, que chaque examen se fait sur 2 ans. Donc, oui, le métier s'apprend !

  4. "C'est vous qui faites les bouquets??"  Non, non. On fait comme les grandes surfaces, on commande des bouquets tout fait, prêt a la vente. C'est d'ailleurs, pour cela qu'on se dit "artisan fleuriste". -Je rigole, mais c'est usant!- Oui, les bouquets en boutique sont fait par nos petites mains. Qui d'autres ??
  5. "Fleuriste, c'est un métier de femme !" 
    Non. Définitivement pas. Il y a beaucoup d'hommes dans notre profession et heureusement ! D'ailleurs, beaucoup de meilleurs ouvriers de France fleuriste sont des hommes ! Et non, ce n'est pas non plus que des gays ! Homme, femme, hétérosexuels, homosexuels, bisexuels, les fleuristes, c'est comme partout, c'est diversifié et chacun a sa place !
  6.  "Fleuriste ça gagne bien ! Et c'est pas très fatigant!" Euuuhhh...

Tu ne deviens pas fleuriste pour faire fortune. Rien qu'à voir le nombre d’artisans qui ferment ! Quand tu es employé tu gagnes, au mieux le Smic. Et les patrons... Certains ont du mal à se sortir un salaire, d'autres n'en n'ont pas du tout ! Alors, que fleuriste c'est tout sauf "attendre le client derrière le comptoir" trouve un fleuriste qui fait 35H par semaine, on en reparlera. -Perso, entre 40 & 45 h par semaine, sans compter les livraisons pendant les coupures, pour une semaine calme- et puis tu as les semaines de fêtes. 70H, plus ou moins, avec du travail de nuit ! Tu piétines, debout, dans le froid, l'humidité, tu portes des charges lourdes. Vous avez raison, c'est la belle vie ! No fatigue !


La France est un des seuls pays ou le métier de fleuriste est autant rabaissé, sans cesse. J'aurais pu faire un roman avec tout ce que je peux lire sur les réseaux sociaux, mais tous ressemblent plus ou moins aux points ci-dessus. Donc, non, ce n'est pas un métier facile. Et beaucoup de ceux qui critiquent, ne supporteraient pas notre rythme de vie. Pas de jours fériés, donc pas de long weekend, pas de dimanche, nous le matin on travaille ! Et j'aimerais que les gens puissent voir ce qu’être fleuriste est vraiment ! J'espère, également que l'avis général sur notre métier évoluera en positif dans quelques années !



Allez, soyez francs, avant de lire l'article...
Que pensiez-vous du métier ?



Share This Article:

CONVERSATION

34 commentaires :

  1. Je suis fleuriste également et je remercie les personnes qui ont participer à cet article car il est on ne peut plus réaliste. Et je suis d'avis qu'en France on devrai proposer un échange de métier d'une semaine entre employer. Ex: fleuriste coiffeur juste pour voir l'envers du décor et pour savoir de quoi on parle avant d'ouvrir sa bouche pour dire n'importe quoi. Sa serait super sympa de faire un échange de métier pour une semaine non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Vis ma vie de fleuriste" ! Ça serait pas mal! Ou même un reportage sur le métier. Mais un bon. Pas un de ceux on l'on voit des écoles, avec des élèves qui font de la pratique assise sur une chaise... Parce que, en boutique, le temps pour t’asseoir, c'est un mythe!

      Supprimer
  2. En tant que fleuriste je ne peux qu'être ENTIÈREMENT d'accord avec cet article, bravo bravooooo !!

    RépondreSupprimer
  3. C'est très bien observé ! Effectivement, c'est malheureux que notre métier soit si méconnu des gens qui pour beaucoup, pensent qu'on glande derrière notre comptoir en attendant le chaland.

    Quand j'entends de riches clientes tirées à quatre épingles (je bosse dans un quartier très bourgeois) me dire qu'elles auraient " adooooré " être fleuriste, je rigole intérieurement.

    RépondreSupprimer
  4. Un grand merci pour cet article. Tellement vrai et réaliste.

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi fleuriste depuis 16 ans . Je pense qu il n y, a rien a ajouté tout est dit ....

    RépondreSupprimer
  6. Euh comment vous dire, cela fait 10ans que je suis a mon compte, 10 ans que je bosse 7/7, que je suis debout pendant 9/10h pas jour, prudhomme , clients parfois penibles, facture, souci etc...... Et pour rien au monde je laisserais ma place. Chaque jour est un challenge, chaque inconvenant devient un avantage. Jadors mon metier, que les clients pense que notre metier est tranquille tant mieux.cela veux dire que lartisan fleuriste fait bien sont metier. Alors oui mon metier est beau et cest a nous artisans fleuristes de le valoriser . Ral bol des reseaux qui pourrissent notre beau metier de la fleurs.
    et puis quelle metier a que des avantages ...que je change de boulot!!!!!!!! Pourquoi demander a un coiffeur detre fleuriste. Ou a un poissonnier de devenir fleuriste. Vous avez choisi votre metier apres 4 ans detudes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends pas vraiment votre commentaire. Vous etes d'accord avec l'article? Pas d'accord ? Bien sur que chaque métier a des inconvénients. Pour avoir fait patisserie, je sais de quoi je parle. Mais, en attendant, tout le monde le dit, que tel ou tel métier et beau, mais compliqué. Alors que nous fleuriste, pour la plupart, nous n'avons meme pas un métier!

      Supprimer
    2. Ouais... c'est le métier que j'aurais aimé faire, mais... mon maître de stage n'a pas arrêté de me mettre des batons dans les roues... et aujourd'hui, eh bien j'ai trouvé un superbe métier que j'aime! Mais je suis dégoutée de ce que je pensais être un beau métier... pour les autres, oui. Pour moi, non merci

      Supprimer
    3. C'est malheureusement l'envers du métier. Les fleurs, c'est cool, malgré le métier un peu dur... Mais, beaucoup de fleuristes sont... ignoble. J'ai eu des cas... Des durs. J'ai fait un autre article ou j'en parle, si tu veux. En tout cas, je suis heureuse de savoir que tu as trouvé un autre métier que tu aime :)

      Supprimer
  7. bonjour ! je suis d'accord avec ce que vous dites. Cependant ce n'est pas en hurlant sur les consommateurs ou en les traitant subjectivement d'ignorants que vous allez les faire venir chez nous les fleuristes ! ça va les faire fuir au contraire.... vaste débat .....On en as tous ras le bol ça c'est sur ! mais je pense que la seule manière de s'en sortir est de changer ! si les clients partent au profit des grandes surfaces c'est qu'on ne répond plus à leur demande et je maintient que les engueler ou avoir des discours moralisateurs sur l'artisanat ne fera que les faire fuir d'avantage...........

    RépondreSupprimer
  8. Je ne hurle pas. A vrai dire, l'article est a prendre avec humour et ironie! Internet est fait pour s'exprimer. J'exprime par écrit, ce qui me fatigue, je ne le fais pas en boutique. Et la plupart des personnes qui on toutes ces idées reçues sur le métier, ne sont pas clients régulier des petits fleuristes, ca c'est certains!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour cet article ! je suis également fleuriste et je dois avouer que j'étais pliée de rire le lisant! ses situations on les vis tous les jours...mais nous aussi on "adooore" être fleuriste n'est-ce pas?

      Supprimer
    2. Oh que oui!! Meme dans les pires moments, j'aime mon métier! VIVE LES FLEURISTES, VIVE NOUS!

      Supprimer
  9. Coucou,

    Tu m'as bien fait rire avec ton "Non non, je me suis levée un matin et je savais faire des bouquets". Pour moi, fleuriste restera un beau métier, car de un, tu es quoi qu'il arrive entourée de fleurs, c'est apaisant, de deux, c'est un métier par passion et non pas comme la plus part par dépit. Et ça change tout. Ca peut être dur parfois, tu parles de 70h de travail par semaine. Mais il y a peu de travail qui n'est pas fatiguant sur un point ou un autre (cela s'appelle les job de 35h et à par les branleurs sans avenir, il n'y a pas grand monde qui le fait). Alors oui, comme tous les métiers, c'est dur, comme à chaque fois que tu es le patron, tu serres les fesses, mais promis y'a pire comme métier, surtout si tu fais fleuriste par passion! <3
    Bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, il y a bien pire. C'est juste pas agréable, les gens qui pensent, que fleuriste n'est pas un vrai métier! Combien de fois on ma dit "Non, mais ca c'est ta passion, ton métier c'est quoi?" C'est usant... Parce que, c'est les phrases typique des "jeunes branleurs sans avenir", comme tu le dit si bien, et une semaine dans le métier, ils seraient au bout de leurs vies! Haha :)

      Supprimer
    2. Haha c’est totalement vrai ! C’est un métier fatiguant, tu passes ton temps debout à piétiner... Au début c’est le métier que j’aurais aimé faire, j’ai suivi des cours d’art floral après mes cours au lycée (3h/par semaine voire 6 parfois), mais j’ai loupé le CAP... puis j’ai réalisé à la suite que c’était plus une passion, j’adore faire des bouquets et des compositions florales. C’est tellement reposant quand tu le fais en loisir je trouve ! :)

      Supprimer
    3. Tu as fait des cours pour devenir fleuriste ? En alternance ou en lycée pro ??

      Supprimer
    4. J'étais en lycée pro et c'était des cours en plus.

      Supprimer
    5. Ah...les idées reçues! Ça s'accroche comme des sangsues...on a beau être blindée, il y a des jours où on a envie de tuer dans les brancards! Ah...au fait...j'suis instit...une fainéante de fonctionnaire quoi! 😉 biz à tous et aux idées reçues

      Supprimer
    6. Oh, oui... En tant qu'Instit, des idées reçues, tu as ta dose, je pense! Moi, c'est bien un métier que je ne ferais pas... Des enfants ou pire : des ados ? Non, c'est impossible. Je ne suis pas assez patiente pour ca! Haha

      Supprimer
  10. Oh merci, merci, MERCI !!! :-) c'est exactement ca ! Merci encore, :-) ah, ca fait du bien, je me sens moins seule !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour sans oublier qu à cause des grande surface qui font des fleurs moins cher que nous( j'étais juste employée avec 12ans d'expérience) il nous font fermer pas mal de boutiques. C'est moins cher ôk mais pas d'entretien,quand on vois l'état des fleurs ça fais très peur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grandes surfaces ainsi que les chaines...

      Supprimer
  12. Excellent article ! Je fais un mémoire sur la transmission florale... La tête de mes profs quand j'insiste sur le fait qu'Interflora n'est pas un fleuriste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un mémoire sur la transmission florale ? Quelles études fais-tu ?
      Ça devait être très intéressant !

      Supprimer
  13. Je nous reconnais bien là dedans. Malheureusement nous ne sommes pas assez reconnue. Pour ce que nous sommes .Merci pour cet article .Sophie

    RépondreSupprimer
  14. Comme fleuriste espagnole, je suis tout à fait d'accord. Malheureusement, le commentaire "ça s'apprend????", on l'entend trop des fois...

    RépondreSupprimer
  15. fleuriste c est la passion de ma vie creation ryme avec emotions j adore le contacte a les végétaux les clients

    RépondreSupprimer
  16. excellent article, enfin un article digne de ce nom qui reflete que trop bien la réalité, je suis fleuriste en Belgique et ce métier a exactement la même considération et le mêmes problèmes qu'en France. de plus j'adore l'humour avec lequel vous abordez le sujet. bravo à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;)
      Bon, finalement d’après les commentaires que j'ai eu, que ce soit en France, en Espagne, en Belgique, en Suisse, les gens pensent pareil du métier... C'est triste !

      Supprimer
  17. Tout métier a ses aléas et ses bons moments! Tout métier est le plus beau métier par celui qui le vit avec passion! Il suffit de regarder autour de soi et pas toujours son nombril! Pour vivre il faut travailler, alors autant faire un métier que l'on aime! mais par pitié arrêtons ce schéma égoïste de croire qu'il n'y a que dans le vôtre de métier que l'on bosse! et que l'on ne reconnait pas votre travail!!! Que dire par exemple des infirmières, des cuisiniers , des boulangers, des éleveurs, etc...la liste est longue...pour finir je citerai : " On n'accomplit jamais de grandes choses, seulement de petites choses avec un grand Amour" (Mère TERESA)....A méditer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ce ton agressif ?
      Ai-je dit dans mon article, qu'il n'y avait QUE mon travail qui était dur ? À aucun moment, non. J'ai bien conscience qu'il y a des secteurs d'activité beaucoup plus dur que celui où je suis, merci. Mais, sous prétexte qu'il y a plus dur ailleurs, je n'ai pas le droit de mettre par écrit ce que je souhaite ?

      Alors merci, mais je suis loin d’être une égoïste, certainement moins que vous, d'ailleurs et merci de ne pas venir sur mon blog pour plaindre les éleveurs, surtout.

      Supprimer
  18. entièrement d'accord il faut que ce soit une passion

    RépondreSupprimer