La recherche d'emploi !

22:17 Glad Wood 15 Comments

Nous y voilà. La fameuse période Ô combien stressante. La recherche d'emploi. Les CV, lettres de motivation, et par chance un entretien. Je dis bien par chance, parce que c'est rare, on ne va pas se mentir ! Étant sur "le marché du monde du travail" depuis ma sortie de 3ème, j'ai déjà eu pas mal d'histoires à ce sujet, plutôt "marrantes". (Avec le recul, du moins.) Beaucoup de périodes de découragement total, de ras le bol... Mais aussi quelques bonnes surprises, quand même !!!
Et j'ai eu envie de partager tout ça avec vous !


Au début, tu es motivé. Tu visites tous les sites d'offres d'emploi, tu fais ton CV, la lettre de motivation, que tu changes à chaque fois (Enfin... Je ne suis pas la seule à faire ça, si ?) Plusieurs fois par jour, à plusieurs entreprises. Tu sais que tu n'auras pas de réponse immédiate, peut-être même pas du tout, mais t'y crois. À fond les ballons, ouais !
Et puis le temps passe, petit à petit. Tu as eu quelques refus, et beaucoup de silence... Tu relances certaines entreprises, dans l'espoir que peut-être t'avaient-ils oublié. Un message genre "Coucou, je suis là, je suis làààààààà" Encore quelques uns "Heeyyy hhhooo je veeuxx trravvaaillerrrrr" 

** Oh, petite anecdote aussi, histoire de "rire" ensemble de mes malheurs. Une entreprise recherchait quelqu'un à 20 minutes de chez moi. Je fais mes recherches sur l'entreprise comme à mon habitude, mon petit CV, ma lettre de motivation et j'y vais ! Super contente, parce que le poste est intéressant en plus. Je me présente, demande à laisser ma petite enveloppe, la fille de l'accueil ne me regarde même pas, elle a l'air très mal a l'aise. Un homme se présente à moi, et d'un air hautain me reproche ma venue. Genre, "Vous n'êtes pas embauché et vous désobéissez déjà mes ordres ?" Je le regarde... Et je lui demande ce qu'il entend par là. Il me répond, en gros, que s'il publie une offre d'emploi sur internet, c'est pour que les gens postulent par mail, pas pour qu'ils se déplacent. Alors que si je veux postuler, je rentre chez moi et j'envoie un mail, "Comme tout le monde". Tout ça avec un air très agréable et j'ai même eu le droit à un regard de la tête aux pieds, très dérangeant !  Je lui dis donc, que non, je ne travaille pas pour un conn**d ! Oui, c'est brut, mais j'ai donné avec les patrons c*ns, vous ne croyez pas ?? Si ça commence comme ça... Non merci l'ami ! **

____ Enfin bon, elle peut être bien longue cette période. Bien épuisante et démoralisante. Parce que tu cherches, encore et encore. Tes revenus ne sont plus, et tes factures elles si. Et en plus tu es chez toi, tu te fais pas mal chi*r ! Le cercle vicieux, j'ai donné, merci.



Et puis, au bout du tunnel, un appel, mail, qui te redonne une motivation de folie. Rien n'est sûr, non. Mais en soi, quand un employeur te donne signe de vie, c'est le soulagement !! C'est déjà une mini victoire, ça fait du bien au moral ! 

Arrive donc, l'entretien ! Stressant lui aussi. Parce que tout se joue là, à ce moment précis. Le recruteur se fait son avis sur toi rapidement. Et toi, tu n'as pas envie de repartir découragé, et de devoir retomber à faire tes CV et lettres de motivation... 
Ce que je déteste le plus, c'est les questions types du style "Quelles sont vos qualités ? Quels sont vos défauts ? " ___ Euuhh mes défauts ? J'en ai beaucoup, mais je suis là pour me vendre, donc je vais pas tout te dire, tu vas prendre peur. Surtout qu'ils ne s'appliquent pas tous à mon job... Mes qualités ? Je ne suis pas une fille confiante, c'est un challenge de me trouver des qualités !  Là où je gère plutôt bien, c'est les questions déguisées pour savoir si tu veux un enfant "Où vous voyez-vous dans 10 ans ?" Relax mec, j'en sais rien. Je sais juste que je veux pas d'enfants. Pas de congés maternité pour moi. Coooool !!! & puis quand bien même, c'est un peu dégueulasse cette question... 

** Une autre petite anecdote, plus joyeuse ! J'avais un entretien, à 09h30 chez une fleuriste. On s'assied, prends un café, elle me présente l'entreprise, me pose des questions, le tout dans une ambiance plutôt détendue, beaucoup plus chaleureuse qu'un bureau en face à face avec le recruteur. Le café n'est pas bon, mais tu le bois. Puis, c'est l'épreuve teste, tu dois montrer ce que tu sais faire. Tu prépares tes fleurs, et tu te lances. Jusqu'ici, rien de plus normal. Et puis... Elle te demande de faire les 4 bouquets de commande, tu les fais. Elle te demande de faire ceci, cela... Il est 12 h, tu travailles comme si tu étais déjà prise... Arrive 12h30, elle t'annonce que tu es embauché, et que tu commences aujourd'hui! L'entretien le plus long de ma vie, et le plus surprenant aussi ! ** 
 ______ Selon l'entretien, tu sais en sortant si c'est mort ou pas. Si tu es prise, tu fais la danse de la joie. Et tu te fais plein de projets, tout ça, tout ça, c'est merveilleux ! Dans le cas contraire, tu encaisses un énième coup de massue et tu recommences tes recherches, encore et encore. Tu continues tes allers-retours chez pole emploi, même si ce n'est pas efficace : C'est obligatoire !!

Je ne vais pas vous faire un article bidon genre "10 conseils pour trouver un emploi" autrement, je ne serais pas là à vous écrire... Et honnêtement, il n'y a pas de méthode miracle pour trouver du travail...
Être retombé au chômage dernièrement, ça m'a mis un bon coup au moral. 
Je ne m'y attendais pas, et vu le pourquoi du comment, je l'ai eu mauvaise...



J'essaie de garder le moral, de ne pas devenir une "chômeuse dépressive", mais c'est pas simple tout les jours. Surtout quand tu postules partout, et que tu te rends vite compte que tu as déjà postulé plusieurs fois à la même entreprise, sans grand succès...
Je ne suis pas une "sur-diplômée" et c'est un réel handicap. "Tu as de l'expérience" oui, mais d'autres ont les deux, alors la petite CAP, elle repassera plus tard...
Bon, même pour les "sur-diplômés" c'est pas l'éclate, pareil pour les "trop jeunes" ou les "trop vieux"... Le marché de l'emploi & son univers impitoyable !

Y a pas de raisons, je finirai par avoir un "oui" !!  
& vous la recherche d'emploi, ça vous rend fou ?


You Might Also Like

15 commentaires:

  1. J'ai connue ça quand j'étais jeune, et si ça m'arrivait maintenant je rentrerais dans la case "trop vieille" hélas ! Touchons du bois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je touche du bois pour toi ! J’espère bientôt ne plus faire partie de la catégorie "trop jeune" ! Haha

      Supprimer
  2. AAAAH la recherche d'emploi MON DIEU ! Je suis une quiche incroyable. Depuis 2012 je n'ai réussi qu'un seul entretien (je n'en ai pas passé beaucoup), dans l'entreprise où j'ai travaillé pendant deux ans après. J'étais tellement à l'aise lors de cet entretien... On me demandait si je me sentais capable de me servir d'une tronçonneuse, si ça me dérangerait de travailler en rivière, etc On ne m'a jamais demandé de me "vendre" (j'ai appris plus tard que le conducteur de travaux détestais ce genre d'entretien!!), toutes les questions reposaient sur mes capacités à pouvoir faire quelque chose et si j'étais motivée. Ce jour là quand je suis sortie du bureau j'aurais pu voler tellement que je me sentais légère et que je savais que j'allais être embauchée !
    Avant j'avais fais un entretien dans une petite ville, pour travailler aux services espaces verts, premier entretien d'embauche de ma vie, 6 personnes face à moi. Je peux te dire que je ne faisais pas ma maline ! Pourtant j'avais fais mes stages là bas, je connaissais certaines personnes, mais le fait qu'ils soient autant face à moi et ma zéro confiance en moi, et pour le coup lors de cet entretien il fallait se vendre, j'ai complètement perdu pied... Et puis une autre fois, je crois que ça était la pire, à Poitiers, entretien d'embauche pour la ville (toujours en espaces verts), j'arrive à passer les entretiens tests puis l'entretien à la fin (c'est déjà hyper dur de réussir à atteindre les tests, j'étais contente), lors de l'entretien, ils étaient 7 ou 8. Dès la première question j'ai perdu pied, je n'arrivais pas à articuler, je bégayer, je me mélangeais les pinceaux dans mes explications, je ne savais pas quoi leur dire, ça a étais l'horreur ! Je ne savais jamais qui regardait quand on me posait une question, rien que d'y repenser pfiou je crois que je me suis bien tapée la honte x) C'est pour ça que pour le moment je préfère les agences d'intérim ! Tu n'as pas tous ces entretiens avant, et ça c'est le top pour moi qui suis une grosse timide.
    Par contre tu as eu de la chance quand même avec cette fleuriste ! C'est le genre d'entretien que je trouve bien, le fait d'échanger, de mettre à l'aise la personne il n'y a rien de mieux !!! Si tous les entretiens pouvaient être comme ça......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais que tout les entretiens se passe comme celui ou on te "juge" sur tes compétences et ta motivation ! L'entretien avec plusieurs recruteurs, j'ai eu la chance de ne jamais en faire... Heureusement, j'aurais certainement fait pire que toi... C'est vachement déstabilisant quoi !!
      Oui j'ai eu de la chance pour la fleuriste. Enfin chance... Ce n'était qu'un entretien, apres y avoir travailler, je peux dire que finalement, elle c'est plus vendu que moi, et que c'était un ramassis de mensonges... Lol !

      Supprimer
    2. Ah oui donc au final pas cool pour la fleuriste ^^ Je pense que si tous les entretiens étaient fais sur nos capacités, notre motivation il y aurait peut être moins de chômeurs. *rêve*

      Supprimer
  3. Je pense qu'il y en a pas mal qui sont passés par là. J'en fais partie et je me souviens à quel point j'étais au bord du gouffre. Ce n'est absolument pas évident. Par contre, le mec qui t'a prise de haut là, c'est hallucinant quand même!!! Je n'aime pas les gens qui pensent qu'ils seront toujours à leur place, je ne lui donne pas cher le jour où, lui aussi, se retrouvera à rechercher du travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une période très dur a gérer, je trouve. Tant sur l'aspect financier, confort de vie qu'au niveau du moral. Faut avoir un sacré mental, quand même !

      & oui, j'ai halluciné avec le mec... Pour ça que je me suis permise de le remettre a sa place, parce que je refuse de travailler pour ce genre de mec !

      Supprimer
  4. J'adore ton article !
    Il y a quelques mois je commençais sérieusement à tourner comme un lion en cage chez moi, à éplucher tous les sites d'offres d'emploi, tous les jours et même plusieurs fois par jour. Je devenais folle et je ne me faisais plus d'illusions "je ne trouverai jamais dans ma voie".
    Et un jour miracle ! J'ai décroché un entretien pour le lendemain. J'ai eu le poste pour 6 mois et aujourd'hui je dis à mon patron que s'il veut me garder je dirais pas non comme il cherche une 3ème personne quand la fille que je remplace reviendra et que mon contrat sera terminé.
    C'est tellement galère surtout qu'au final pour un peu que toi tu saches te sortir les doigts du luc et bien chez pôle emploi c'est "vas-y débrouille toi comme un grand". Ok je sais quand même rédiger une lettre de motiv mais là je galère et toi mon conseiller (qui change tous les deux jours) je voudrais bien que tu fasses un peu d'efforts pour m'aider !

    Et pour le mec qui veut que tu postules par mail... Ben moi je reste convaincue que venir en personne c'est quand même bien plus gage de volonté que par mail ! Sauf que lui ça doit être un frustré de la vie qui se voyait président de la république et qui finalement n'a pas réussi donc il balance sa frustration sur les autres :p
    J'aurai pas osé, mais tu lui as vraiment très bien répondu !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est "rassurant" de voir que je ne suis pas la seule a déprimé durant cette magnifique période dites "le chômage" ! Vivement que sa prenne fin !! Et je touche du bois pour avoir vite un entretien !!

      Pole emploi, j'en parle pas dans mon article, parce que sérieux... Il y aurait trop de choses a dire je pense ! Ils sont d'un efficace, incroyable ! L O L !

      Supprimer
  5. Haaa j'ai connu ça le chômage aussi. Enfin, le "chômage" plutôt car je sortais de ma vie étudiante et je n'avais pas travaillé assez pour en bénéficier (ben oui, travailler 6 mois en stage ça compte pas).
    Contrairement à toi je suis une "sur-diplomée", ce qu'il me manque c'est l'expérience...
    J'ai envoyé près de 300 candidatures en 9 mois et j'ai eu 1 seul entretien (qui ne s'est pas bien passé).
    Du coup, pour palier mon manque d'expérience, j'ai décidé de continuer à nouveau mes études, mais en alternance cette fois. J'ai trouvé un école qui fait une alternance d'1 an et demi avec 1 semaine d'école pour 3 semaines d'entreprise. Ca c'est vraiment bien.
    Pour le coup, j'ai envoyé une vingtaine de candidatures et j'ai eu...6 entretiens dont 3 réponses positives..ha...ha. Enfin au moins je sais que ce n'est pas mon CV ou ma lettre de motivation qui sont nazes...Oh et bien sûr ! Sur les entretiens que j'ai fait, j'ai demandé s'il embauchaient après (la naïve :,) ) eh bien tous m'ont répondu négativement. Ils prennent alternants après alternants.
    Il me reste maintenant 9 mois d'alternance, je continue de regarder les offres et je suis persuadée que je n'aurais toujours pas assez d'expérience pour obtenir un job mais je n'ai plus le courage de faire des études...(j'en suis à BAC+7 quand même =_=).
    BREF.

    En tout cas je dois bien avouer que je ne me suis pas ennuyée pendant mon année de chômage. J'ai beaucoup dessiné, peins, fait de la couture, aidé ma mère à ranger le grenier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bac + 7 ??? Bah déjà laisse moi te dire : GOOD JOB ! J'aurais pas pu faire autant d'études ! Donc avec ton alternance, tu as déjà eu des réponses positives, ça fait du bien ! Apres effectivement, on va pas faire de l'alternance toute une vie.
      Mais, je pense qu'avec ton niveau d'études et l'expérience de ton alternance, tu aura déjà plus de chances pour la suite ! Je te le souhaite de tout cœur, dans tout les cas !!

      Moi, le chômage m'a rendu productive... Sur le blog ! Haha

      Supprimer
  6. Haha merci :). Je dis BAC+7 mais en réalité sur le CV on ne peut pas mettre ça, officiellement je suis BAC+5, BAC+7 c'est quand tu fait un mastère je crois (à ne pas confondre avec un master !). Je dis BAC+7 parce que j'en suis à mon troisième Master 2 (haha ça me donne envie de pleurer :,)). On m'a dit que j'avais du courage d'avoir fait toutes ces études mais c'est pas le cas, c'est juste que j'avais peur de me lancer dans le monde du travail. L'école c'est rassurant dans un sens :p

    Je te souhaite aussi de trouver quelque chose qui te plaises, c'est dur mais ne perd pas espoir :)

    RépondreSupprimer
  7. Pfiouu... Oui, ca me déprime. Pourtant je ne suis au chômage que depuis début janvier... Mais depuis plus de 10 ans, c'est une habitude. J'ai déjà eu des CDI, de long CDD. Mais je finissais toujours par partir. Soit à cause d'un déménagement, soit parce que physiquement, j'étais à bout (je ne sais pas dire non, j'accepte d'en faire plus et après je me rend compte que c'est trop tard et que je ne peux pas tenir le rythme). Et puis l'angoisse de ne pas savoir où l'on va, comment payer les factures... C'est un stress de plus, énorme. Du coup, ça fait du bien de te lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les factures, les obligations financières et toi au milieu qui compte le moindre centime. L'ennui des journées de chômage, les non-réponses des entreprises... C'est pénible, usant ! Courage !

      Supprimer