Relation mère/fille, mon échec !

17:25 Glad Wood 23 Comments


C'est en feuilletant mon album photo que j'ai eu cette idée d'article.
 Au fil des pages, je me suis rendue compte à quel point il résumait très bien ma relation avec mes parents. Les photos parlent d'elles-même, c'est fou... On me voit bébé, avec "papa maman" et sous les photos avec des grands sourires, des photos où l'on remarque que c'est bientôt la fin du couple. Et le bébé au milieu, qui ne comprend pas encore à quel point ça va être dur...
Mon père disparaît au fil de l'album. Ma mère, un peu moins présente aussi... C'est ainsi que j'ai eu envie de partager avec vous le plus gros échec de ma vie, (enfin jusqu’à maintenant, je n'ai jamais que 23 ans !) ma relation avec ma mère...


De mes 3 ans, jusqu'à mes 7-8 ans, je n'ai jamais vraiment habité avec ma mère. J'ai très peu de souvenir d'enfance avec elle. Et ceux que j'ai, sont souvent amers...
Comme quand elle a voulu m'apprendre à faire du vélo sans les petites roues... Ou elle a fini par me pousser dans un fossé d'orties par énervement... Ahhh, ma mère et sa patience légendaire !! 

Je ne dis pas que j'étais une enfant battue, attention ! Mais, effectivement, elle avait du mal à garder son calme et il y a souvent eu des gestes, limites, violent... C'est en partie pour cela, que depuis petite, j'avais une frousse incroyable d'elle. En grandissant, je l'ai toujours eue, moins forte, mais toujours présente. Petit à petit, j'ai vécu avec elle, mais ma mère étant quelqu'un de très carriériste, je ne la voyais pas énormément. C'est à cette période, que j'ai eu envie de partir vivre chez mon père. Peu de temps après, mon père ne me donna plus de nouvelles, suite à une discussion avec ma mère... 


L'adolescence, fut le début de la fin. Ma mère est tombée enceinte et a pris un congé parental de 3 ans. Nous nous sommes déchirées durant cette période. Nous n'étions d'accord sur rien. Ce n'est même pas dû à la crise d'adolescence, non. J'ai juste commencé à "devenir moi" et mes choix, passions, amies, ne lui plaisaient pas.
La naissance de ma petite sœur fut un coup dur pour moi, car j'ai vu la différence entre ma sœur, qui était une enfant voulue, et moi "l'accident". Mais, j'en ai jamais voulu à ma sœur, au contraire je suis heureuse. Heureuse de savoir qu'elle aura une maman digne de ce nom ! Mais, effectivement, ça nous a encore plus détruit avec ma mère. 

J'ai eu mon premier copain, ma mère a tout fait pour que je ne le vois pas. Elle s'en fichait de me voir pleurer, de me voir malheureuse... Elle avait décidé qu'elle ne l'aimait pas, je me devais donc d'être de son avis. C'est toujours comme ça avec elle. Si on ne fait pas les choses comme elle le veut, elle fait sa loi, par tous les moyens possibles... Quitte à faire du mal, à sa propre fille. 

Aujourd'hui, j'ai beau être "adulte" notre relation n'a jamais été aussi lamentable. Je ne la vois plus, j'ai préféré arrêter les frais. Parce que j'ai trouvé l'amour avec mon géant, et comme à son habitude ma mère n'était pas pour. Mais j'ai quitté la maison pour vivre avec lui. Et là ce fut le drame. Elle n'a pas supporté de ne plus avoir un contrôle sur moi, sur ma vie. Ça l'a rendu folle, et je ne pèse pas mes mots. Lors d'un weekend avec "Mr le Géant" chez elle, c'est partit loin, très loin. Pour la première fois de ma vie, j'ai osé lui répondre. Elle n'a pas supporté et elle est partie dans une crise d'hystérie, de folie. Elle voulait me garder de force chez elle, et ramener Mr à Poitiers, seul. Reprendre mes affaires, pour que plus jamais je ne retourne vivre avec mon copain. Le soir même, nous faisions nos affaires, le lendemain matin, nous prenions la fuite, comme des voleurs. 4H de route, où elle m'a harcelé d'appels... J'y suis retourné, quelques mois après, avec une amie, par peur qu'elle me séquestre... Pas pour elle, pour ma petite sœur. Parce que voyez-vous, aujourd'hui je ne peux pas dire "Je n'ai plus de mère" autrement, je ne verrais plus jamais ma sœur... Elle le sait, elle en joue. Ma mère est une professionnelle du chantage affectif. Elle l'a fait avec mon père, avec son deuxième mari et maintenant, avec moi... Et, oui, j'en souffre.
Parce que ma sœur, c'est ma vie. Et elle le sait.


Tout ça pour vous dire, qu'aujourd'hui, je ne sais comment faire, comment agir avec elle. J'ai déjà voulu faire des efforts. Pendant un an, nous avons réussi à partager des bons moments. Mais je n'avais rien, je l'ai suivi dans une campagne, au fin fond de la Dordogne, dans un village de 25 habitants. Sans permis, rien. Alors tout était "parfait" selon elle. Seulement, quand j'ai rencontré Mr le Géant, sa nature a repris le dessus, et tous les efforts que j'ai pu faire n'ont servi à rien. 
J'ai voulu lui pardonner le passé, voulu repartir sur de bonnes bases, malheureusement... Rien n'y fait. Elle prend plaisir à me rabaisser, dès qu'elle le peut. Me rappeler, que je suis "comme mon père, une bonne à rien" et surtout, elle fait en sorte que je ne sois plus en contact avec ma petite sœur. "Tant que tu seras avec lui, tu ne verras pas ta sœur !" Voilà comment elle voit les choses. Et moi, je m'en rend malade. Car ma sœur doit se dire que je ne l'aime pas assez pour venir la voir. Mais je ne peux pas lui dire, sa mère est tellement bien avec elle, qu'elle ne me croirait pas si je lui expliquerai la facette de sa mère, avec moi...


Pourtant au début de l'album, tout avait l'air parfait. On avait l'air d’être heureux. Alors, j'ai du mal à comprendre où tout a foiré. Le divorce ? Le re-mariage ? J'aimerai savoir, vraiment. J'aimerai aussi qu'on arrête de me dire encore aujourd'hui : "Tu comprendras plus tard". Petite c'était "Tu comprendras plus grande." J'en ai compris pas mal, mais pas tout. Ma famille doit avoir un secret bien vilain, je vous assure... Pour que ma mère ne parle plus à personne, que personne ne veuille aborder le sujet de ma mère avec moi... Mais que cachez-vous dans cette famille ?!


Et vous, vos relations avec vos mamans ?? 

You Might Also Like

23 commentaires:

  1. Je suis désolée de lire là, c'est jamais très rigolo.
    Avec ma maman ça a pu être assez houleux (avec parfois des accalmies) jusqu'à il y a 5 - 6 mois. Maintenant j'ai une vraie relation avec elle, c'est plutôt chouette, et au début ça m'a déconcertée.
    Mais je t'avoue que pendant un temps j'ai pensé coupé les ponts définitivement avec, car y'a eu des épisodes assez trashcore aussi.
    Quant à ta soeur, écrit lui une lettre aujourd'hui que tu lui donneras quand tu sentiras qu'elle pourra comprendre et faire la part des choses (j'ai pas suivi qu'elle âge elle a pardon :o ).
    En tout cas, je te souhaite du courage, les familles c'est jamais facile, d'autant plus quand il y a des couvercles de casseroles que tout le monde s'obstine à ne pas soulever :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :)
      Pour ma sœur, oui j'ai eu l'idée. J’ai un document world ou je lui écrit chaque fois qu'il y a eu quelques choses ou que je suis mal... J’espère qu'elle le lira un jour et qu'elle comprendra que je ne l'ai pas "abandonner" comme dis si bien ma mère ! Ça doit te faire bizarre d'avoir une bonne relation avec ta mère, après tout ce qui vous ai arrivés!
      Merci pour tout ♥

      Supprimer
  2. Hello ma belle! On ne se connait pas toi et moi, pas encore mais je voulais te dire que moi aussi j'ai vécu 20 années de relations très conflictuelles avec ma maman pas pour les mêmes raisons que toi mais parce qu'il y avait une sorte de jalousie maladive entre elle et moi! J'ai écrit beaucoup là dessus et puis dernièrement lorsque j'ai décidé de lâcher prise et de l'aimer de loin, tout s'est arrangé mais je te jure que j'ai eu des moments douloureux! Depuis deux ans, je lui déversais toute ma bille, je n'arrêtais pas de lui demander pourquoi!! Et puis un jour il y a deux semaines, j'ai réussi à tout lui dire sans colère, tout a changé, pourquoi?? Mystère! Je respire enfin!
    Je te souhaite de belles choses ma belle, ne baisse pas les bras!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :) Je t'envie un peu pour le coup, c'est super d'avoir réussi a prendre sur toi et tout lui dire sans colère... Ça a du être un soulagement incroyable pour toi, après 20 ans ! Mais je t'avoue que moi je baisse les bras avec ma mère... Parce que il y deux ans, j'ai cru que sa nouvelle vie l'avais changé, qu'elle était mieux, mais des que j'ai voulu commencer ma vie, son naturel est revenu et bien pire qu'avant ! C'est juste impossible d'avoir une vraie discussion avec elle, parce que de suite elle s’énerve, deviens hystérique --' J’espère qu'avec le temps, les années elle sera apte un jour a avoir une conversation...

      Supprimer
  3. C'est bien terrible tout ça, mais je crois fermement au karma. Tôt ou tard, les choses se sauront, ta soeur comprendra, et vous vous retrouverez pour ne plus vous quitter. Courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je souhaite de tout cœur pouvoir retrouver ma sœur, définitivement. Plus que quelques heures au téléphone sous surveillance de la marâtre!
      J’espère que le karma lira ton commentaire!! :)

      Supprimer
  4. Tu décris une telle souffrance que ça fait peine à lire ...Les relations mères-filles même lorsqu'elles semblent harmonieuses le sont rarement ou alors en dans de scies, chacune réglant ses propres problèmes dus à sa propre histoire ...
    Moi non plus je n'ai pas vu quel âge a ta petite sœur mais dis-toi qu'un jour ou l'autre elle grandira et vous aurez tout le temps de tout mettre à plat. Elle comprendra certainement pourquoi elle ne t'a pas vue aussi souvent que vous le souhaitiez toutes les deux.
    Quant à ta mère je ne te dis pas qu'il faudrait essayer de la comprendre, que les méchancetés sont parfois le signe d'une grande souffrance aussi (les gens heureux sont rarement méchants...) donc à mon avis moins vous vous voyez -en tous cas dans l'état actuel des choses - et mieux ce sera ... Bon courage ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma sœur a 9 ans, elle est donc encore toute jeune :) Je sais que pour cela, il faut juste attendre qu'elle puisse comprendre les choses... Mais c'est long! Je rate pas mal de son enfance, c'est dur...
      Pour ma mère... Je pense que c'est le décès de son père, qui la rendu comme ça. Si j'en crois la famille, depuis qu'elle n'a plus son père, elle a totalement changé. Ca fait 20 ans, maintenant, et je ne pense pas qu'avec le temps, ça changera...

      Supprimer
  5. C'est toujours difficile quand on a une maman qui n'en est pas vraiment une. C'est dommage dans un sens, ma mère étant un peu " profiteuse ", et jouant elle aussi du chantage affectif, je comprend un minimum ce que tu ressens.

    Il y a des personnes qui ne sont pas faîtes pour être parents, c'est dommage.
    J'espère pour toi que tu pourras bientôt revoir ta soeur. ♥

    RépondreSupprimer
  6. Je pense que tu as tout résumé en disant "Il y a des personnes qui ne sont pas faites pour etre parents" Le chantage affectif envers sa propre fille... C'est dur je trouve !
    Mais dans le cas de ma mère, c'est surtout que je n'étais pas vraiment arrivé au bon moment dans sa vie, vu qu'elle est très bien avec ma sœur ^^

    RépondreSupprimer
  7. Je suis, je crois, dans la situation de ta petite sœur. Ne t'en fais pas, même si elle ne te voit pas beaucoup elle t'aime.
    Je n'ai rien de grave à reprocher à ma mère, sauf que j'ai été élevée comme une enfant unique. Petite, j'avais peur de mes deux sœurs : des ados en conflit avec ma mère, mère qui était le centre de mon monde. Je les ai très peu vues pendant mon enfance, ce qui ne m'a pas empêchée de les prendre pour modèles dès l'école. Elles étaient à la fois l'exemple et le contre-exemple, celles qui osent et qui réussissent, mais aussi celles qui s'opposent et souffrent. C'est au collège qu'elles m'ont dit que "nous n'avions pas les mêmes parents"... J'ai eu du mal à comprendre, j'ai posé beaucoup de questions, j'ai pu comprendre pas mal de choses. Il reste notre mère, à qui je n'ai pas beaucoup parlé de ça, de peur de la faire souffrir - ou pire : se fâcher.
    En attendant, je suis maintenant beaucoup plus proche de mes sœurs, et je les aime plus que tout. J'ai certes 10 ans de plus que ta petite sœur, mais de telles relations se construisent dans la durée ... Je te souhaite bon courage. Parole de petite sœur ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me fait tellement de bien ! C'est triste d'avoir vécu ça, mais ça me rassure. J'ai étais très proche de ma petite sœur jusqu’à ses 8/9 ans. Alors, j’espère que plus tard, elle verra les choses comme tu le vois !

      Supprimer
  8. Coucou! Ton texte me touche beaucoup car même si mon histoire est différente, je parle de ma relation avec mes parents dans l'article que j'ai posté aujourd'hui même, tu peux le lire et regarder la petite vidéo, peut être que toit aussi ça t'aidera! Bisous _____http://100objets.blogspot.fr/2015/07/ces-gens-qui-nous-font-grandir.html

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ton petit commentaire ^^

    Je vais voir ton article dans la soirée, je suis sur mon téléphone, en soirée c'est pas très pratique ^^

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    Je ne sais pas du tout comment j'ai atterri chez toi, mais je me permets un commentaire, même si je pourrais justement être ta mère (mais une gentille, à peu près équilibrée, du moins je l'espère !!).
    Il y a, dans les mairies, des juristes et/ou avocats qui pourraient te conseiller quant aux visites éventuelles à ta petite sœur. Je ne sais pas si la loi prévoit quelque chose dans ton cas de figure, mais cela pourrait éventuellement faire jurisprudence, car je ne comprends pas pourquoi ta "mère" pourrait en toute impunité t'interdire de voir ta petite sœur.
    Parallèlement à cela, et c'est aussi gratuit, tu devrais te renseigner pour voir un psychologue, au moins une fois, car je ne vois pas comment tu pourrais avoir une suite de vie agréable en traînant ce boulet (ton histoire avec cette "mère" qui n'en est pas une).
    Apprendre le lâcher prise est difficile, mais avec l'aide d'un professionnel, cela devient moins ardu.
    Alors, je sais, tu n'as que 23 ans, et à 23 ans le raccourci idiot est souvent "un psy ? C'est pour les dingues" mais sincèrement, cela aide bien plus qu'on ne peut l'imaginer.
    Je te souhaite néanmoins une jolie vie.
    Edith.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Edith !
      Je ne dirais pas que les psy c'est pour les dingues, je dirais que je ne veux plus en voir car ma relation avec ma mère n'est pas "le pire" de mon enfance & adolescence, que j'ai vu des psy depuis mes 3 ans jusqu’à mes.... 15-16 ans, sans vraiment réussir a me confier a eux, alors je pense qu'aujourd'hui ca ne me serais pas plus utile qu'avant...

      Je suis loin de ma mère aujourd'hui et c'est bête, mais ça me fais du bien, j'attends que ma sœur soit plus grande, plus indépendante. Pour le moment je me contente comme je peux de quelques appels avec elle, j'avais pensé a faire appel aux lois pour la voir, mais je n'est pas envie d’imposer une situation si merdique pour ma petite sœur...

      Supprimer
  11. un article qui m'a touché de part ma vie et du coup je sais ce que je ne veux pas faire subir à ma fille et pour le moment elle n'a que 4 ans mais je trouve qu'on est bien plus proche que moi à son âge avec mes parents ;)

    RépondreSupprimer
  12. Jai commenté beaucoup de tes articles... J'espère que cela ne t'ennuie pas, ce flot de commantaires en si peu de temps :-0 mais là, encore une fois, tout est juste. C'est compliqué avec ma mère, moins avec le temps et la distance (elle au nord, moi dans le sud).
    Est-ce que tu arrives à voir ta sœur ?
    Bon courage en tout cas, c'est une situation douloureuse et difficile à gérer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un problème ! Le but d'avoir un blog, c'est de partager, alors pas de soucis là-dessus pour moi :)
      Malheureusement, je n'ai toujours pas vu ma petite sœur. Ma mère propose à ma sœur que je vienne, chez eux, mais elle sait très bien que non, c'est impossible. Je ne souhaite pas revivre une crise de folie et devoir partir, si j'y arrive en panique.
      J'essaie alors d'organiser au mieux une petite semaine vers chez elle, dans un logement loin de leur maison mais c'est un budget, que je n'ai pas pour le moment ! J'arrive à avoir ma sœur au téléphone, régulièrement. C'est toujours mieux que rien, mais pas assez. J'ai besoin de la voir...

      Supprimer
  13. Oui j'imagine... Le lien entre sœurs est unique, et vital pour certaines personnes. Tu dois y penser constamment :-/
    Courage ! Ce ne sera pas toujours comme ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le cas pour moi. Ma sœur, c'est ma vie, alors pas toujours facile, non... Vivement qu'elle soit plus grande, qu'elle puisse prendre des décisions par elle-même, sans sa mère !

      Supprimer
  14. J'ai l'impression d'avoir la meme mere. Elle veut me controler. Elle controle ma vie et part dans une rage folle quand je réponds. Elle me fait du chantage. Pour l'instant financierement je ne peux pas m'assumer, alors je fais avec. Avec le temps j'ai même développé de la haine en moi, de l'aggressivité envers elle. J'ai trop accumulé toutes ces années de souffrance morale, de comparaisons, j'ai l'impression d'etre un echec a ses yeux... Je comprends ce que tu vies...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais ne pas lire ce genre de commentaire, parce que j'aimerais qu'on soit moins à vivre ce genre de relations. Je ne sais pas si cela pourra t'aider, mais j'ai découvert, il y a peu que ma mère ressemblait énormément au portrait type d'une perverse narcissique. Je te laisse, ici le lien de l'article, qui moi, m'a parlé de suite, un résumé de ma vie avec elle presque. http://art-therapie.over-blog.org/article-etre-l-enfant-d-une-mere-perverse-narcissique-122637286.html

      Je te souhaite de très vite partir de chez toi. Mais tu sais, ça n'arrangera pas les choses pour autant. Ce sera plus gérable, mais elle essaiera toujours de t'atteindre. Mais, ne plus vivre avec elle te rendra forcement plus forte, je t'assure. Si jamais, tu veux parler ou quoi, contact moi par mail, je te répondrai avec plaisir, j'aurais voulu avoir quelqu'un pour m'écouter a cette époque la de ma vie... ♥

      Supprimer

Relation mère/fille, mon échec !


C'est en feuilletant mon album photo que j'ai eu cette idée d'article.
 Au fil des pages, je me suis rendue compte à quel point il résumait très bien ma relation avec mes parents. Les photos parlent d'elles-même, c'est fou... On me voit bébé, avec "papa maman" et sous les photos avec des grands sourires, des photos où l'on remarque que c'est bientôt la fin du couple. Et le bébé au milieu, qui ne comprend pas encore à quel point ça va être dur...
Mon père disparaît au fil de l'album. Ma mère, un peu moins présente aussi... C'est ainsi que j'ai eu envie de partager avec vous le plus gros échec de ma vie, (enfin jusqu’à maintenant, je n'ai jamais que 23 ans !) ma relation avec ma mère...


De mes 3 ans, jusqu'à mes 7-8 ans, je n'ai jamais vraiment habité avec ma mère. J'ai très peu de souvenir d'enfance avec elle. Et ceux que j'ai, sont souvent amers...
Comme quand elle a voulu m'apprendre à faire du vélo sans les petites roues... Ou elle a fini par me pousser dans un fossé d'orties par énervement... Ahhh, ma mère et sa patience légendaire !! 

Je ne dis pas que j'étais une enfant battue, attention ! Mais, effectivement, elle avait du mal à garder son calme et il y a souvent eu des gestes, limites, violent... C'est en partie pour cela, que depuis petite, j'avais une frousse incroyable d'elle. En grandissant, je l'ai toujours eue, moins forte, mais toujours présente. Petit à petit, j'ai vécu avec elle, mais ma mère étant quelqu'un de très carriériste, je ne la voyais pas énormément. C'est à cette période, que j'ai eu envie de partir vivre chez mon père. Peu de temps après, mon père ne me donna plus de nouvelles, suite à une discussion avec ma mère... 


L'adolescence, fut le début de la fin. Ma mère est tombée enceinte et a pris un congé parental de 3 ans. Nous nous sommes déchirées durant cette période. Nous n'étions d'accord sur rien. Ce n'est même pas dû à la crise d'adolescence, non. J'ai juste commencé à "devenir moi" et mes choix, passions, amies, ne lui plaisaient pas.
La naissance de ma petite sœur fut un coup dur pour moi, car j'ai vu la différence entre ma sœur, qui était une enfant voulue, et moi "l'accident". Mais, j'en ai jamais voulu à ma sœur, au contraire je suis heureuse. Heureuse de savoir qu'elle aura une maman digne de ce nom ! Mais, effectivement, ça nous a encore plus détruit avec ma mère. 

J'ai eu mon premier copain, ma mère a tout fait pour que je ne le vois pas. Elle s'en fichait de me voir pleurer, de me voir malheureuse... Elle avait décidé qu'elle ne l'aimait pas, je me devais donc d'être de son avis. C'est toujours comme ça avec elle. Si on ne fait pas les choses comme elle le veut, elle fait sa loi, par tous les moyens possibles... Quitte à faire du mal, à sa propre fille. 

Aujourd'hui, j'ai beau être "adulte" notre relation n'a jamais été aussi lamentable. Je ne la vois plus, j'ai préféré arrêter les frais. Parce que j'ai trouvé l'amour avec mon géant, et comme à son habitude ma mère n'était pas pour. Mais j'ai quitté la maison pour vivre avec lui. Et là ce fut le drame. Elle n'a pas supporté de ne plus avoir un contrôle sur moi, sur ma vie. Ça l'a rendu folle, et je ne pèse pas mes mots. Lors d'un weekend avec "Mr le Géant" chez elle, c'est partit loin, très loin. Pour la première fois de ma vie, j'ai osé lui répondre. Elle n'a pas supporté et elle est partie dans une crise d'hystérie, de folie. Elle voulait me garder de force chez elle, et ramener Mr à Poitiers, seul. Reprendre mes affaires, pour que plus jamais je ne retourne vivre avec mon copain. Le soir même, nous faisions nos affaires, le lendemain matin, nous prenions la fuite, comme des voleurs. 4H de route, où elle m'a harcelé d'appels... J'y suis retourné, quelques mois après, avec une amie, par peur qu'elle me séquestre... Pas pour elle, pour ma petite sœur. Parce que voyez-vous, aujourd'hui je ne peux pas dire "Je n'ai plus de mère" autrement, je ne verrais plus jamais ma sœur... Elle le sait, elle en joue. Ma mère est une professionnelle du chantage affectif. Elle l'a fait avec mon père, avec son deuxième mari et maintenant, avec moi... Et, oui, j'en souffre.
Parce que ma sœur, c'est ma vie. Et elle le sait.


Tout ça pour vous dire, qu'aujourd'hui, je ne sais comment faire, comment agir avec elle. J'ai déjà voulu faire des efforts. Pendant un an, nous avons réussi à partager des bons moments. Mais je n'avais rien, je l'ai suivi dans une campagne, au fin fond de la Dordogne, dans un village de 25 habitants. Sans permis, rien. Alors tout était "parfait" selon elle. Seulement, quand j'ai rencontré Mr le Géant, sa nature a repris le dessus, et tous les efforts que j'ai pu faire n'ont servi à rien. 
J'ai voulu lui pardonner le passé, voulu repartir sur de bonnes bases, malheureusement... Rien n'y fait. Elle prend plaisir à me rabaisser, dès qu'elle le peut. Me rappeler, que je suis "comme mon père, une bonne à rien" et surtout, elle fait en sorte que je ne sois plus en contact avec ma petite sœur. "Tant que tu seras avec lui, tu ne verras pas ta sœur !" Voilà comment elle voit les choses. Et moi, je m'en rend malade. Car ma sœur doit se dire que je ne l'aime pas assez pour venir la voir. Mais je ne peux pas lui dire, sa mère est tellement bien avec elle, qu'elle ne me croirait pas si je lui expliquerai la facette de sa mère, avec moi...


Pourtant au début de l'album, tout avait l'air parfait. On avait l'air d’être heureux. Alors, j'ai du mal à comprendre où tout a foiré. Le divorce ? Le re-mariage ? J'aimerai savoir, vraiment. J'aimerai aussi qu'on arrête de me dire encore aujourd'hui : "Tu comprendras plus tard". Petite c'était "Tu comprendras plus grande." J'en ai compris pas mal, mais pas tout. Ma famille doit avoir un secret bien vilain, je vous assure... Pour que ma mère ne parle plus à personne, que personne ne veuille aborder le sujet de ma mère avec moi... Mais que cachez-vous dans cette famille ?!


Et vous, vos relations avec vos mamans ?? 

Share This Article:

CONVERSATION

23 commentaires :

  1. Je suis désolée de lire là, c'est jamais très rigolo.
    Avec ma maman ça a pu être assez houleux (avec parfois des accalmies) jusqu'à il y a 5 - 6 mois. Maintenant j'ai une vraie relation avec elle, c'est plutôt chouette, et au début ça m'a déconcertée.
    Mais je t'avoue que pendant un temps j'ai pensé coupé les ponts définitivement avec, car y'a eu des épisodes assez trashcore aussi.
    Quant à ta soeur, écrit lui une lettre aujourd'hui que tu lui donneras quand tu sentiras qu'elle pourra comprendre et faire la part des choses (j'ai pas suivi qu'elle âge elle a pardon :o ).
    En tout cas, je te souhaite du courage, les familles c'est jamais facile, d'autant plus quand il y a des couvercles de casseroles que tout le monde s'obstine à ne pas soulever :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :)
      Pour ma sœur, oui j'ai eu l'idée. J’ai un document world ou je lui écrit chaque fois qu'il y a eu quelques choses ou que je suis mal... J’espère qu'elle le lira un jour et qu'elle comprendra que je ne l'ai pas "abandonner" comme dis si bien ma mère ! Ça doit te faire bizarre d'avoir une bonne relation avec ta mère, après tout ce qui vous ai arrivés!
      Merci pour tout ♥

      Supprimer
  2. Hello ma belle! On ne se connait pas toi et moi, pas encore mais je voulais te dire que moi aussi j'ai vécu 20 années de relations très conflictuelles avec ma maman pas pour les mêmes raisons que toi mais parce qu'il y avait une sorte de jalousie maladive entre elle et moi! J'ai écrit beaucoup là dessus et puis dernièrement lorsque j'ai décidé de lâcher prise et de l'aimer de loin, tout s'est arrangé mais je te jure que j'ai eu des moments douloureux! Depuis deux ans, je lui déversais toute ma bille, je n'arrêtais pas de lui demander pourquoi!! Et puis un jour il y a deux semaines, j'ai réussi à tout lui dire sans colère, tout a changé, pourquoi?? Mystère! Je respire enfin!
    Je te souhaite de belles choses ma belle, ne baisse pas les bras!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :) Je t'envie un peu pour le coup, c'est super d'avoir réussi a prendre sur toi et tout lui dire sans colère... Ça a du être un soulagement incroyable pour toi, après 20 ans ! Mais je t'avoue que moi je baisse les bras avec ma mère... Parce que il y deux ans, j'ai cru que sa nouvelle vie l'avais changé, qu'elle était mieux, mais des que j'ai voulu commencer ma vie, son naturel est revenu et bien pire qu'avant ! C'est juste impossible d'avoir une vraie discussion avec elle, parce que de suite elle s’énerve, deviens hystérique --' J’espère qu'avec le temps, les années elle sera apte un jour a avoir une conversation...

      Supprimer
  3. C'est bien terrible tout ça, mais je crois fermement au karma. Tôt ou tard, les choses se sauront, ta soeur comprendra, et vous vous retrouverez pour ne plus vous quitter. Courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je souhaite de tout cœur pouvoir retrouver ma sœur, définitivement. Plus que quelques heures au téléphone sous surveillance de la marâtre!
      J’espère que le karma lira ton commentaire!! :)

      Supprimer
  4. Tu décris une telle souffrance que ça fait peine à lire ...Les relations mères-filles même lorsqu'elles semblent harmonieuses le sont rarement ou alors en dans de scies, chacune réglant ses propres problèmes dus à sa propre histoire ...
    Moi non plus je n'ai pas vu quel âge a ta petite sœur mais dis-toi qu'un jour ou l'autre elle grandira et vous aurez tout le temps de tout mettre à plat. Elle comprendra certainement pourquoi elle ne t'a pas vue aussi souvent que vous le souhaitiez toutes les deux.
    Quant à ta mère je ne te dis pas qu'il faudrait essayer de la comprendre, que les méchancetés sont parfois le signe d'une grande souffrance aussi (les gens heureux sont rarement méchants...) donc à mon avis moins vous vous voyez -en tous cas dans l'état actuel des choses - et mieux ce sera ... Bon courage ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma sœur a 9 ans, elle est donc encore toute jeune :) Je sais que pour cela, il faut juste attendre qu'elle puisse comprendre les choses... Mais c'est long! Je rate pas mal de son enfance, c'est dur...
      Pour ma mère... Je pense que c'est le décès de son père, qui la rendu comme ça. Si j'en crois la famille, depuis qu'elle n'a plus son père, elle a totalement changé. Ca fait 20 ans, maintenant, et je ne pense pas qu'avec le temps, ça changera...

      Supprimer
  5. C'est toujours difficile quand on a une maman qui n'en est pas vraiment une. C'est dommage dans un sens, ma mère étant un peu " profiteuse ", et jouant elle aussi du chantage affectif, je comprend un minimum ce que tu ressens.

    Il y a des personnes qui ne sont pas faîtes pour être parents, c'est dommage.
    J'espère pour toi que tu pourras bientôt revoir ta soeur. ♥

    RépondreSupprimer
  6. Je pense que tu as tout résumé en disant "Il y a des personnes qui ne sont pas faites pour etre parents" Le chantage affectif envers sa propre fille... C'est dur je trouve !
    Mais dans le cas de ma mère, c'est surtout que je n'étais pas vraiment arrivé au bon moment dans sa vie, vu qu'elle est très bien avec ma sœur ^^

    RépondreSupprimer
  7. Je suis, je crois, dans la situation de ta petite sœur. Ne t'en fais pas, même si elle ne te voit pas beaucoup elle t'aime.
    Je n'ai rien de grave à reprocher à ma mère, sauf que j'ai été élevée comme une enfant unique. Petite, j'avais peur de mes deux sœurs : des ados en conflit avec ma mère, mère qui était le centre de mon monde. Je les ai très peu vues pendant mon enfance, ce qui ne m'a pas empêchée de les prendre pour modèles dès l'école. Elles étaient à la fois l'exemple et le contre-exemple, celles qui osent et qui réussissent, mais aussi celles qui s'opposent et souffrent. C'est au collège qu'elles m'ont dit que "nous n'avions pas les mêmes parents"... J'ai eu du mal à comprendre, j'ai posé beaucoup de questions, j'ai pu comprendre pas mal de choses. Il reste notre mère, à qui je n'ai pas beaucoup parlé de ça, de peur de la faire souffrir - ou pire : se fâcher.
    En attendant, je suis maintenant beaucoup plus proche de mes sœurs, et je les aime plus que tout. J'ai certes 10 ans de plus que ta petite sœur, mais de telles relations se construisent dans la durée ... Je te souhaite bon courage. Parole de petite sœur ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me fait tellement de bien ! C'est triste d'avoir vécu ça, mais ça me rassure. J'ai étais très proche de ma petite sœur jusqu’à ses 8/9 ans. Alors, j’espère que plus tard, elle verra les choses comme tu le vois !

      Supprimer
  8. Coucou! Ton texte me touche beaucoup car même si mon histoire est différente, je parle de ma relation avec mes parents dans l'article que j'ai posté aujourd'hui même, tu peux le lire et regarder la petite vidéo, peut être que toit aussi ça t'aidera! Bisous _____http://100objets.blogspot.fr/2015/07/ces-gens-qui-nous-font-grandir.html

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ton petit commentaire ^^

    Je vais voir ton article dans la soirée, je suis sur mon téléphone, en soirée c'est pas très pratique ^^

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    Je ne sais pas du tout comment j'ai atterri chez toi, mais je me permets un commentaire, même si je pourrais justement être ta mère (mais une gentille, à peu près équilibrée, du moins je l'espère !!).
    Il y a, dans les mairies, des juristes et/ou avocats qui pourraient te conseiller quant aux visites éventuelles à ta petite sœur. Je ne sais pas si la loi prévoit quelque chose dans ton cas de figure, mais cela pourrait éventuellement faire jurisprudence, car je ne comprends pas pourquoi ta "mère" pourrait en toute impunité t'interdire de voir ta petite sœur.
    Parallèlement à cela, et c'est aussi gratuit, tu devrais te renseigner pour voir un psychologue, au moins une fois, car je ne vois pas comment tu pourrais avoir une suite de vie agréable en traînant ce boulet (ton histoire avec cette "mère" qui n'en est pas une).
    Apprendre le lâcher prise est difficile, mais avec l'aide d'un professionnel, cela devient moins ardu.
    Alors, je sais, tu n'as que 23 ans, et à 23 ans le raccourci idiot est souvent "un psy ? C'est pour les dingues" mais sincèrement, cela aide bien plus qu'on ne peut l'imaginer.
    Je te souhaite néanmoins une jolie vie.
    Edith.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Edith !
      Je ne dirais pas que les psy c'est pour les dingues, je dirais que je ne veux plus en voir car ma relation avec ma mère n'est pas "le pire" de mon enfance & adolescence, que j'ai vu des psy depuis mes 3 ans jusqu’à mes.... 15-16 ans, sans vraiment réussir a me confier a eux, alors je pense qu'aujourd'hui ca ne me serais pas plus utile qu'avant...

      Je suis loin de ma mère aujourd'hui et c'est bête, mais ça me fais du bien, j'attends que ma sœur soit plus grande, plus indépendante. Pour le moment je me contente comme je peux de quelques appels avec elle, j'avais pensé a faire appel aux lois pour la voir, mais je n'est pas envie d’imposer une situation si merdique pour ma petite sœur...

      Supprimer
  11. un article qui m'a touché de part ma vie et du coup je sais ce que je ne veux pas faire subir à ma fille et pour le moment elle n'a que 4 ans mais je trouve qu'on est bien plus proche que moi à son âge avec mes parents ;)

    RépondreSupprimer
  12. Jai commenté beaucoup de tes articles... J'espère que cela ne t'ennuie pas, ce flot de commantaires en si peu de temps :-0 mais là, encore une fois, tout est juste. C'est compliqué avec ma mère, moins avec le temps et la distance (elle au nord, moi dans le sud).
    Est-ce que tu arrives à voir ta sœur ?
    Bon courage en tout cas, c'est une situation douloureuse et difficile à gérer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un problème ! Le but d'avoir un blog, c'est de partager, alors pas de soucis là-dessus pour moi :)
      Malheureusement, je n'ai toujours pas vu ma petite sœur. Ma mère propose à ma sœur que je vienne, chez eux, mais elle sait très bien que non, c'est impossible. Je ne souhaite pas revivre une crise de folie et devoir partir, si j'y arrive en panique.
      J'essaie alors d'organiser au mieux une petite semaine vers chez elle, dans un logement loin de leur maison mais c'est un budget, que je n'ai pas pour le moment ! J'arrive à avoir ma sœur au téléphone, régulièrement. C'est toujours mieux que rien, mais pas assez. J'ai besoin de la voir...

      Supprimer
  13. Oui j'imagine... Le lien entre sœurs est unique, et vital pour certaines personnes. Tu dois y penser constamment :-/
    Courage ! Ce ne sera pas toujours comme ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le cas pour moi. Ma sœur, c'est ma vie, alors pas toujours facile, non... Vivement qu'elle soit plus grande, qu'elle puisse prendre des décisions par elle-même, sans sa mère !

      Supprimer
  14. J'ai l'impression d'avoir la meme mere. Elle veut me controler. Elle controle ma vie et part dans une rage folle quand je réponds. Elle me fait du chantage. Pour l'instant financierement je ne peux pas m'assumer, alors je fais avec. Avec le temps j'ai même développé de la haine en moi, de l'aggressivité envers elle. J'ai trop accumulé toutes ces années de souffrance morale, de comparaisons, j'ai l'impression d'etre un echec a ses yeux... Je comprends ce que tu vies...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais ne pas lire ce genre de commentaire, parce que j'aimerais qu'on soit moins à vivre ce genre de relations. Je ne sais pas si cela pourra t'aider, mais j'ai découvert, il y a peu que ma mère ressemblait énormément au portrait type d'une perverse narcissique. Je te laisse, ici le lien de l'article, qui moi, m'a parlé de suite, un résumé de ma vie avec elle presque. http://art-therapie.over-blog.org/article-etre-l-enfant-d-une-mere-perverse-narcissique-122637286.html

      Je te souhaite de très vite partir de chez toi. Mais tu sais, ça n'arrangera pas les choses pour autant. Ce sera plus gérable, mais elle essaiera toujours de t'atteindre. Mais, ne plus vivre avec elle te rendra forcement plus forte, je t'assure. Si jamais, tu veux parler ou quoi, contact moi par mail, je te répondrai avec plaisir, j'aurais voulu avoir quelqu'un pour m'écouter a cette époque la de ma vie... ♥

      Supprimer