J'aimais Noël, maintenant... Plus vraiment !

11:33 Glad Wood 26 Comments



Noël approche. Il arrive, vite, très vite... Trop vite ? Bien que j'aime l'ambiance que dégage Noël en décembre, les décorations, les sapins, les marchés de Noël tout ça, tout ça... La fête de Noël en elle-même me déprime. C'est ça, chaque année. Je suis toute excité et une fois le 24 : je déprime. Chez moi Noël n'a jamais été une fête de famille, de joie, blaabblllaablaParce que ma "famille" est nombreuse mais pas soudée pour un sou. Alors chacun fait Noël dans son coin. Donc on se retrouvait à 4-5 (la mère, mon beau-père, ma sœur & moi) autour d'un plateau de fruits de mer. Fruits de mer que je n'aime pas d'ailleurs, après le repas ouverture des cadeaux. Quand j'étais petite c'était cool, une fois ado beaucoup moins déjà, mais heureusement ma petite sœur elle, apportait cette petite touche de joie à la soirée. Et avant minuit j'étais déjà dans ma chambre. Comme si ce n'étais déjà pas assez déprimant, j'avais le droit a l'ambiance de la fête de famille des voisins. Leur fille c'était ma copine. Et malgré ça, je la détestait a ce moment. J'étais jalouse, oui ! Envieuse de cette famille parfaite... Parce que finalement moi aussi j'aurais voulu avoir une famille capable de rire ensemble, de profiter de ces fêtes pour être ensemble plutôt que d'attendre dans mon lit cette période de fin d'année. Parce que quelques jours après, il y avait aussi le 1er de l'an, qu'étais pire encore ! 

D'ailleurs, mon dernier Noël en "famille" s'est achevé à 22H ! J'avais 18 ou 19 ans, je n'en pouvais plus de faire la même chose tous les ans, d'avoir envie de pleuré jusqu’à ce que la famille parfaite décide enfin de dormir... Alors nous sommes sorties avec une amie. Dehors, pendant des heures en jogging, à faire des photos avec les décorations de Noël de la ville. Figurez-vous que c'était génial. On a maudit, jalousez toutes les familles bruyantes exposant leur Noël parfait, avant de rentrer chacune chez soi, se mettre au lit. Cette nuit la, la police nous a contrôler d'ailleurs. Bah oui, deux nanas avec les ours polaires en cartons sur le rond point de la ville, c'est louche. D'ailleurs cette année la, j'avais passé le 1er de l'an avec la famille parfaite figurez-vous et c'était vraiment génial. Pour une fois j'étais dans le cœur de l'action, pas dans mon lit a quelques mètres. 


Et puis, il y a eu le Noël en Dordogne, carrément déprimant. Un peu comme mon quotidien là-bas, ouais... Et enfin, mon tout premier Noël avec Mr le géant. En Normandie dans sa famille. C'était génial. Ressourçant ! C'était le seul réel Noël qu'on a fait ensemble de toute façon, car après, avec mon boulot, les heures de malade et les siennes, notre Noël c'était une soupe et au lit. Mais c'était tout de même moins déprimant que les autres, merci la fatigue ! On a fait presque tout nos Noël à deux. Ou avec nos amis. Une chance pour nous, nous avons des amis en or. Je vous parle souvent d'eux, vous savez, la copine vieille à chat & son barbu. Avec le temps, Noël avec eux, c'est un peu la tradition. Ils se donnent du mal tous les ans, ils nous font des petites peluches en feutrines, des sachets de chocolats maison... Des amours ! Et des longs et bons repas à plusieurs. Une énorme tablée avec leurs propres familles & amis. Aujourd'hui, ma famille c'est eux. On ne choisit pas sa famille, mais on ne devrait pas la subir pour autant. Mes amis, mes vrais, sont ma famille. Ils comptent bien plus que ceux avec qui je partage mon nom, mes gênes ou mon arbre généalogique ! 



Cette année, nous ne savons pas vraiment ce qu'on fera ou pas, on a juste convié un ami qui est dans le même cas que nous. Copains de galères ! Mais je déprimerais moins, je le sais. Parce que plus le temps passe, plus je me rends compte que j'ai été idiote de me gâcher le moral pour une date sur le calendrier. Je ne vois plus Noël comme avant et je ne l'aime pas plus, mais j'apprends à prendre du bon temps malgré cette date. Peut-être qu'un jour j'aimerais de nouveau les 24 & 25 décembre ! 

Cet article n'a pas vraiment de sens, je pense. J'ai juste mis noir sur blanc plusieurs sentiments, souvenirs qui me reviennent régulièrement en tête à l'approche de Noël. Parce que je pense ne pas être la seule à avoir le "Christmas Blues" ! Je pense à tous ces gens qui sont seuls chez eux, seuls dans la vie. Je sais a quel point c'est dur moralement de subir le bonheur des autres. De se sentir coupable d'en vouloir aux autres. Et je sais qu'avant jamais je n'aurais osé dire haut et fort que j'ai maudit la terre entière d'avoir été heureux et pas moi. C'est égoïste comme réaction, c'est méchant aussi, mais j'en ai plus honte. Je me fiche bien aujourd'hui de le dire. J'ai été jalouse du bonheur des autres, oui ! Et après ? Mettez-vous un peu a la place de ceux & celles qui sont seuls dans leurs vies. Souriez aux gens que vous croisez dans la rue. Laissez une chaise libre à une de vos connaissances qui ne font rien pour les fêtes !  Il a beau dire "que ce n'est pas grave" ou qu'il "n'aime pas Noël" c'est faux. Bien sur qu'il n'aime pas Noël, puisque seul, ce n'est pas un Noël ! Et lui aussi il passera au moins un Noël parfait, comme moi plus jeune, chez la famille parfaite. Ça ne pourra lui faire que du bien. Apres tout, Noël n'est pas une fête de partage ? 

Ce qui compte à Noël, ce n'est pas de décorer 
le sapin, c'est d'être réunis ! 

You Might Also Like

26 commentaires:

  1. J'ai un peu le même ressenti que toi sur Noël.
    J'adore la période avant, les décorations, le côté cocooning/plaid/chocolat chaud/neige qui tombe/feu de cheminé, les lumières dans la rue.

    Mais les fêtes en elles-même... Quand j'étais enfant, ma mère était angoissée de faire bonne figure devant la famille ce qui nous angoissait aussi. Maintenant, je les passe souvent toute seule. Mes parents partent chacun de leur côté (enfant de divorcés oblige) et moi je reste sur place parce que je n'ai pas les moyens (ni l'envie d'ailleurs...). Donc l'avent oui, Noël non...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien triste de voir que finalement nous sommes tout de même nombreux bien loin de l'image si parfaite & joyeuses de Noël !
      Je te souhaite de faire un petit repas de roi avec quelques amis, c'est la bonne cure !
      Bisous ♥

      Supprimer
  2. Ton article est très touchant. Je suis un peu dans une situation inverse. Quand j'étais enfant, je passais Noel en famille et c'était super : parents, cousins, cadeaux. Je ne voyais pas du tout ce qui ne fonctionnait pas dans ma famille. Mais j'ai commencé à voir ça récemment, depuis que mes grands parents sont morts en fait. Et depuis deux ans, c'est un peu le drame avec larmes et compagnies à cause de mon père (surtout) et de la famille compliquée de mon copain... Je me rends compte comme on a eu de la chance et ça me fait de la peine que ça soit différent pour mon copain et je vois aussi comme on est égoiste. L'année dernière je me suis engueulée avec mon père parce qu'il ne voulait pas qu'on aille passer le repas du 25 avec la grand mère de mon copain qui était à l'hopital et mourrante... Il faisait passer son envie d'être tous ensemble sur l'envie des autres d'être ensemble, ça m'a bcp déçue, parce qu'en principe on s'entend bien. Et cette année c'est plus pareil du coup, je suis trop déçue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins durant ton enfance, adolescence tu as eu des vrais Noël c'est cool !
      Par contre, je peux comprendre ta déception fasse à la réaction de ton père... Il aurait pu comprendre... Parce que bon, la situation était exceptionnel et très importante quoi... ! J'espère que ce n'était pas le dernier Noël de la grand-mère de ton copain !
      Bon courage pour cette année alors ! Essaie de ne pas être trop déçu, après tout, le plus important c'est d’être avec nos proches :)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup l'ambiance de ton blog et ta façon d'être, tu dis beaucoup de choses touchantes et véridiques.
    Justement ce que tu dis sur cet article est très juste, Noël peut paraître très différent à chaque personne selon son entourage. C'est très honnête de ta part de dire que tu jalousais d'autres personnes qui vivaient Noël avec le sourire et la joie, tu sais rares sont les personnes à assumer ce genre de choses et rares aussi sont ceux qui évoluent au fil du temps. Mais tu as trouvé une manière de mieux vivre cette fête et tant mieux car c'est vraiment triste de voir des gens malheureux à Noël.
    Joyeux Noël à toutes et tous :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (J'ai presque eu la larme a l’œil en lisant ton commentaire, sans vraiment savoir pourquoi... !) J'ai mis tout de même presque... 6 ans avant de dire haut & fort tout ça... On nous dit souvent qu’être envieux du bonheur des autres c'est mal, blabla... Mais c'est parfois inévitable ! En tout cas, merci beaucoup pour tes gentils mots !
      Joyeux Noël un peu en avance :)

      Supprimer
  4. Pas évident, moi j'ai grandis avec des Noel enchantés mais plus j'ai grandis plus j'ai vu ce qu'enfant je ne voyais pas. Peu à peu les grands repas ce sont transformés en petit repas entre proches. Puis j'ai connu mon copain on faisait 24 chez moi 25 chez ses parents et on inversais l'année suivante. Et la j'ai vu la différence. Chez moi c'est uni, tout le monde sur son 31. Chez mes beaux parents ca crie, les habits de tous les jours. L'année dernière j'ai inviter les deux côtés chez moi c'est le seul noel que j'ai adore jusqu au bout de la nuit. Apres je sais bien que certaines personnes n'aiment ou n'ont pas la chance d'en profiter. Ainsi avant mes 20 ans je profitais pour donner de la soupe au sdf avec une association ou je donnais de la nourriture. Je Pense surtout aux enfants défavorisés qui n'ont pas jouets et de Noel, j'ai donné plein de peluches et de jeux avant mon déménagements,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est souvent en passant les fetes dans une autre famille qu'on remarque les différences... Bonnes ou mauvaises ! C'est tres gentil de ta part d'avoir fait plusieurs actions "humanitaires" ! Je donne toujours tout ce que je peux. Fringues, meubles aux associations ! Mais c'est souvent ceux qui on connu les problèmes d'argents qui donne :)

      Supprimer
  5. Ah, Noel...
    De mon côté, quand j'étais petite, j'ai toujours passé des moments incroyables en famille. Ces plutôt ces dernières années qui sont assez déprimantes... Certaines personnes ne se parlent plus, ne souhaitent pas se voir. Du coup, c'est chacun de son côté ! C'est dommage. Mais bon, ça reste un moment que j'aime beaucoup, du fait de l'ambiance qui s'y dégage et les décorations dans les rues !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ambiance qui se dégage de Noel est magique ! J'adore décembre pour ça !
      Mais les 24 & 25 décembre c'est beaucoup plus déprimant ! Et je remarque que je suis loin d’être la seule a vivre ça, c'est un peu triste !

      Supprimer
  6. Je me sent tellement concerné par ton article. Mes anciens noël étaient comme cela quand je vivais encore chez mes parents. Couché à 23h et encore. Des repas qui finissaient en dispute et en règlement de compte. Maintenant j'essaie de relativiser, un jour j'aurais mon Noël parfait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te comprendre... Perso, les deux derniers Noel c'était pire que tout... Comment te dire que on vivais avec la maîtresse de mon beau-père... Oui, oui. C'était pas officiel mais tout le monde savais y compris ma mère que c'était sa maîtresse. Imagine l'ambiance quotidienne ! Alors les Noëls, c'était pire que tout... On voulait faire bonne figure pour ma petite sœur, on riait, mais c'était faux. Et dur !
      Je te souhaite d'avoir ton Noel parfait ! On devrait tous avoir le sourire pour les fêtes!

      Supprimer
  7. Très bon article encore une fois, malgrè le fait que tu n'as pas connu le Noël comme dans la famille parfaite (je suis vraiment triste pour toi... :/), maintenant tu as ton barbu et des amis avec qui tu peux passer le meilleur des Noël & c'est ça qui compte.
    En ce qui me concerne j'ai de très bons souvenirs de Noël de mon enfance, chez nous c'était vraiment une fête et j'attendais avec impatience ce fameux reveillon & ce jour de Noël.
    Mais depuis que mes soeurs sont parties et que l'entente entre mes parents, puis leur divorce, ce n'est plus pareil. J'aime toujours autant Noël, mais il manque le fait dêtre en famille, de faire que ce jour soit une fête. Cette année, je passe le réveillon avec ma mère et une amie à elle et le 25 mon père et ma grand mère viennent manger avec nous mais sans mes soeurs et mon frère, sans cette insousciance de jeunesse ce n'est vraiment plus pareil.
    Mais cettre année, ce que je redoute le plus c'est le Nouvel An.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ( Il ne faut pas être triste. Je pense dans le fond, qu'aujourd'hui ces toutes ses petites galères d'enfance qui m'ont construite, alors bon !)

      Je trouve ça vraiment génial que tes parents malgré le divorce se réunissent pour Noël. Si tous les parents divorcés pouvaient avoir ce comportement, ça serait génial ! Mais effectivement je pense que d'une manière ou d'une autre en grandissant Noel perds un peu de cette magie, pour tout le monde ! Pourquoi le nouvel an ?
      Tu ne fais rien ?

      Supprimer
    2. (Je suis trop émotive...)
      Mes parents s'entendent mieux en étant divorcés bizarre hein ?
      Oui je suis d'accord, quand on deviens adulte tout perds de son charme et on prends la vie un peu trop au sérieux.
      Non je ne fais rien pour le Nouvel An.

      Supprimer
    3. (Je vois si nous on bouge ou pas pour le 1er de l'an & on en reparle ♥ )

      Supprimer
    4. Oui on en reparle, tu es trop mignone <3.

      Supprimer
  8. J'ai mis du temps avant de le comprendre mais ce n'est pas forcément un sentiment "mauvais" que d'envier/jalouser ceux qui ont un Noël ou 31 décembre parfait. Avec les aléas de la vie, on ne peut pas toujours avoir ce que l'on désire vraiment... je sais que je ne vais pas forcément apprécier ce Noël cette année, comme depuis de nombreuses années et en même temps c'est compliqué car c'est partout dans les rues et vitrines, mais nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. Ton article fait du bien car il met des mots sur les maux. On pense toujours que les autres auront l'événement parfait alors qu'on est sans doute nombreux à être un peu "tracassés" lors de cette période...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, nous sommes très très nombreux a mal vivre la fin d'année. D'autres bien plus que moi, que nous... C'est toujours pareil, mais l'ambiance féerique et l'hypocrisie fait que j'avais besoin d'écrire que non, Noel n'est pas magnifique pour tout le monde ! Mais a nous d'essayer de le rendre moins commercial, plus humain !

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Coucou. Je suis tombé sur ton blog grâce à Hellocoton, et ton article m'a touché. Ici ce n'est pas vraiment la même histoire que toi, étant enfant j'avais de magnifique Noël, puis mes parents ont divorcé et depuis, mes 5/6 derniers Noël ont été vraiment nul. Le pire? Celui de l'an dernier ou j'étais SEULE avec mon chat & mon chien, une bouteille de rosé et un sandwich de foie gras.. Mais par chance, j'ai rencontré mon homme, et cette année nous allons passé un magnifique Noël avec nos familles réunis et notre bébé dans mon bidou..
    Heureusement que les choses évoluent, et je suis sûre qu'un jour tu connaîtra aussi la vraie joie de Noël.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seule, mais avec du foie gras :P (Faut bien ressortir le positif, non ?)
      Je pense que cette année ton Noël sera bien mieux et l'année prochaine, ça sera donc le 1er Noël de bébé ! Je pense que tout tes Noëls seront différents & joyeux maintenant !
      Bisous ♥

      Supprimer
  11. c'est vrai que nous ne choisissons pas notre famille, Noël reste pour moi moi un moment féérique avec ceux que j'aime et vis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je compte avoir aussi maintenant, meme si ce n'est pas ma famille, je compte bien avoir des beaux Noëls avec mes proches ;)

      Joyeux Noël en avance !

      Supprimer
  12. Moi j'ai du mal avec Noel à cause de la course aux cadeaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un peu comme toutes les fêtes : commercial ! C'est triste !

      Supprimer

J'aimais Noël, maintenant... Plus vraiment !



Noël approche. Il arrive, vite, très vite... Trop vite ? Bien que j'aime l'ambiance que dégage Noël en décembre, les décorations, les sapins, les marchés de Noël tout ça, tout ça... La fête de Noël en elle-même me déprime. C'est ça, chaque année. Je suis toute excité et une fois le 24 : je déprime. Chez moi Noël n'a jamais été une fête de famille, de joie, blaabblllaablaParce que ma "famille" est nombreuse mais pas soudée pour un sou. Alors chacun fait Noël dans son coin. Donc on se retrouvait à 4-5 (la mère, mon beau-père, ma sœur & moi) autour d'un plateau de fruits de mer. Fruits de mer que je n'aime pas d'ailleurs, après le repas ouverture des cadeaux. Quand j'étais petite c'était cool, une fois ado beaucoup moins déjà, mais heureusement ma petite sœur elle, apportait cette petite touche de joie à la soirée. Et avant minuit j'étais déjà dans ma chambre. Comme si ce n'étais déjà pas assez déprimant, j'avais le droit a l'ambiance de la fête de famille des voisins. Leur fille c'était ma copine. Et malgré ça, je la détestait a ce moment. J'étais jalouse, oui ! Envieuse de cette famille parfaite... Parce que finalement moi aussi j'aurais voulu avoir une famille capable de rire ensemble, de profiter de ces fêtes pour être ensemble plutôt que d'attendre dans mon lit cette période de fin d'année. Parce que quelques jours après, il y avait aussi le 1er de l'an, qu'étais pire encore ! 

D'ailleurs, mon dernier Noël en "famille" s'est achevé à 22H ! J'avais 18 ou 19 ans, je n'en pouvais plus de faire la même chose tous les ans, d'avoir envie de pleuré jusqu’à ce que la famille parfaite décide enfin de dormir... Alors nous sommes sorties avec une amie. Dehors, pendant des heures en jogging, à faire des photos avec les décorations de Noël de la ville. Figurez-vous que c'était génial. On a maudit, jalousez toutes les familles bruyantes exposant leur Noël parfait, avant de rentrer chacune chez soi, se mettre au lit. Cette nuit la, la police nous a contrôler d'ailleurs. Bah oui, deux nanas avec les ours polaires en cartons sur le rond point de la ville, c'est louche. D'ailleurs cette année la, j'avais passé le 1er de l'an avec la famille parfaite figurez-vous et c'était vraiment génial. Pour une fois j'étais dans le cœur de l'action, pas dans mon lit a quelques mètres. 


Et puis, il y a eu le Noël en Dordogne, carrément déprimant. Un peu comme mon quotidien là-bas, ouais... Et enfin, mon tout premier Noël avec Mr le géant. En Normandie dans sa famille. C'était génial. Ressourçant ! C'était le seul réel Noël qu'on a fait ensemble de toute façon, car après, avec mon boulot, les heures de malade et les siennes, notre Noël c'était une soupe et au lit. Mais c'était tout de même moins déprimant que les autres, merci la fatigue ! On a fait presque tout nos Noël à deux. Ou avec nos amis. Une chance pour nous, nous avons des amis en or. Je vous parle souvent d'eux, vous savez, la copine vieille à chat & son barbu. Avec le temps, Noël avec eux, c'est un peu la tradition. Ils se donnent du mal tous les ans, ils nous font des petites peluches en feutrines, des sachets de chocolats maison... Des amours ! Et des longs et bons repas à plusieurs. Une énorme tablée avec leurs propres familles & amis. Aujourd'hui, ma famille c'est eux. On ne choisit pas sa famille, mais on ne devrait pas la subir pour autant. Mes amis, mes vrais, sont ma famille. Ils comptent bien plus que ceux avec qui je partage mon nom, mes gênes ou mon arbre généalogique ! 



Cette année, nous ne savons pas vraiment ce qu'on fera ou pas, on a juste convié un ami qui est dans le même cas que nous. Copains de galères ! Mais je déprimerais moins, je le sais. Parce que plus le temps passe, plus je me rends compte que j'ai été idiote de me gâcher le moral pour une date sur le calendrier. Je ne vois plus Noël comme avant et je ne l'aime pas plus, mais j'apprends à prendre du bon temps malgré cette date. Peut-être qu'un jour j'aimerais de nouveau les 24 & 25 décembre ! 

Cet article n'a pas vraiment de sens, je pense. J'ai juste mis noir sur blanc plusieurs sentiments, souvenirs qui me reviennent régulièrement en tête à l'approche de Noël. Parce que je pense ne pas être la seule à avoir le "Christmas Blues" ! Je pense à tous ces gens qui sont seuls chez eux, seuls dans la vie. Je sais a quel point c'est dur moralement de subir le bonheur des autres. De se sentir coupable d'en vouloir aux autres. Et je sais qu'avant jamais je n'aurais osé dire haut et fort que j'ai maudit la terre entière d'avoir été heureux et pas moi. C'est égoïste comme réaction, c'est méchant aussi, mais j'en ai plus honte. Je me fiche bien aujourd'hui de le dire. J'ai été jalouse du bonheur des autres, oui ! Et après ? Mettez-vous un peu a la place de ceux & celles qui sont seuls dans leurs vies. Souriez aux gens que vous croisez dans la rue. Laissez une chaise libre à une de vos connaissances qui ne font rien pour les fêtes !  Il a beau dire "que ce n'est pas grave" ou qu'il "n'aime pas Noël" c'est faux. Bien sur qu'il n'aime pas Noël, puisque seul, ce n'est pas un Noël ! Et lui aussi il passera au moins un Noël parfait, comme moi plus jeune, chez la famille parfaite. Ça ne pourra lui faire que du bien. Apres tout, Noël n'est pas une fête de partage ? 

Ce qui compte à Noël, ce n'est pas de décorer 
le sapin, c'est d'être réunis ! 

Share This Article:

CONVERSATION

26 commentaires :

  1. J'ai un peu le même ressenti que toi sur Noël.
    J'adore la période avant, les décorations, le côté cocooning/plaid/chocolat chaud/neige qui tombe/feu de cheminé, les lumières dans la rue.

    Mais les fêtes en elles-même... Quand j'étais enfant, ma mère était angoissée de faire bonne figure devant la famille ce qui nous angoissait aussi. Maintenant, je les passe souvent toute seule. Mes parents partent chacun de leur côté (enfant de divorcés oblige) et moi je reste sur place parce que je n'ai pas les moyens (ni l'envie d'ailleurs...). Donc l'avent oui, Noël non...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien triste de voir que finalement nous sommes tout de même nombreux bien loin de l'image si parfaite & joyeuses de Noël !
      Je te souhaite de faire un petit repas de roi avec quelques amis, c'est la bonne cure !
      Bisous ♥

      Supprimer
  2. Ton article est très touchant. Je suis un peu dans une situation inverse. Quand j'étais enfant, je passais Noel en famille et c'était super : parents, cousins, cadeaux. Je ne voyais pas du tout ce qui ne fonctionnait pas dans ma famille. Mais j'ai commencé à voir ça récemment, depuis que mes grands parents sont morts en fait. Et depuis deux ans, c'est un peu le drame avec larmes et compagnies à cause de mon père (surtout) et de la famille compliquée de mon copain... Je me rends compte comme on a eu de la chance et ça me fait de la peine que ça soit différent pour mon copain et je vois aussi comme on est égoiste. L'année dernière je me suis engueulée avec mon père parce qu'il ne voulait pas qu'on aille passer le repas du 25 avec la grand mère de mon copain qui était à l'hopital et mourrante... Il faisait passer son envie d'être tous ensemble sur l'envie des autres d'être ensemble, ça m'a bcp déçue, parce qu'en principe on s'entend bien. Et cette année c'est plus pareil du coup, je suis trop déçue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins durant ton enfance, adolescence tu as eu des vrais Noël c'est cool !
      Par contre, je peux comprendre ta déception fasse à la réaction de ton père... Il aurait pu comprendre... Parce que bon, la situation était exceptionnel et très importante quoi... ! J'espère que ce n'était pas le dernier Noël de la grand-mère de ton copain !
      Bon courage pour cette année alors ! Essaie de ne pas être trop déçu, après tout, le plus important c'est d’être avec nos proches :)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup l'ambiance de ton blog et ta façon d'être, tu dis beaucoup de choses touchantes et véridiques.
    Justement ce que tu dis sur cet article est très juste, Noël peut paraître très différent à chaque personne selon son entourage. C'est très honnête de ta part de dire que tu jalousais d'autres personnes qui vivaient Noël avec le sourire et la joie, tu sais rares sont les personnes à assumer ce genre de choses et rares aussi sont ceux qui évoluent au fil du temps. Mais tu as trouvé une manière de mieux vivre cette fête et tant mieux car c'est vraiment triste de voir des gens malheureux à Noël.
    Joyeux Noël à toutes et tous :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (J'ai presque eu la larme a l’œil en lisant ton commentaire, sans vraiment savoir pourquoi... !) J'ai mis tout de même presque... 6 ans avant de dire haut & fort tout ça... On nous dit souvent qu’être envieux du bonheur des autres c'est mal, blabla... Mais c'est parfois inévitable ! En tout cas, merci beaucoup pour tes gentils mots !
      Joyeux Noël un peu en avance :)

      Supprimer
  4. Pas évident, moi j'ai grandis avec des Noel enchantés mais plus j'ai grandis plus j'ai vu ce qu'enfant je ne voyais pas. Peu à peu les grands repas ce sont transformés en petit repas entre proches. Puis j'ai connu mon copain on faisait 24 chez moi 25 chez ses parents et on inversais l'année suivante. Et la j'ai vu la différence. Chez moi c'est uni, tout le monde sur son 31. Chez mes beaux parents ca crie, les habits de tous les jours. L'année dernière j'ai inviter les deux côtés chez moi c'est le seul noel que j'ai adore jusqu au bout de la nuit. Apres je sais bien que certaines personnes n'aiment ou n'ont pas la chance d'en profiter. Ainsi avant mes 20 ans je profitais pour donner de la soupe au sdf avec une association ou je donnais de la nourriture. Je Pense surtout aux enfants défavorisés qui n'ont pas jouets et de Noel, j'ai donné plein de peluches et de jeux avant mon déménagements,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est souvent en passant les fetes dans une autre famille qu'on remarque les différences... Bonnes ou mauvaises ! C'est tres gentil de ta part d'avoir fait plusieurs actions "humanitaires" ! Je donne toujours tout ce que je peux. Fringues, meubles aux associations ! Mais c'est souvent ceux qui on connu les problèmes d'argents qui donne :)

      Supprimer
  5. Ah, Noel...
    De mon côté, quand j'étais petite, j'ai toujours passé des moments incroyables en famille. Ces plutôt ces dernières années qui sont assez déprimantes... Certaines personnes ne se parlent plus, ne souhaitent pas se voir. Du coup, c'est chacun de son côté ! C'est dommage. Mais bon, ça reste un moment que j'aime beaucoup, du fait de l'ambiance qui s'y dégage et les décorations dans les rues !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ambiance qui se dégage de Noel est magique ! J'adore décembre pour ça !
      Mais les 24 & 25 décembre c'est beaucoup plus déprimant ! Et je remarque que je suis loin d’être la seule a vivre ça, c'est un peu triste !

      Supprimer
  6. Je me sent tellement concerné par ton article. Mes anciens noël étaient comme cela quand je vivais encore chez mes parents. Couché à 23h et encore. Des repas qui finissaient en dispute et en règlement de compte. Maintenant j'essaie de relativiser, un jour j'aurais mon Noël parfait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te comprendre... Perso, les deux derniers Noel c'était pire que tout... Comment te dire que on vivais avec la maîtresse de mon beau-père... Oui, oui. C'était pas officiel mais tout le monde savais y compris ma mère que c'était sa maîtresse. Imagine l'ambiance quotidienne ! Alors les Noëls, c'était pire que tout... On voulait faire bonne figure pour ma petite sœur, on riait, mais c'était faux. Et dur !
      Je te souhaite d'avoir ton Noel parfait ! On devrait tous avoir le sourire pour les fêtes!

      Supprimer
  7. Très bon article encore une fois, malgrè le fait que tu n'as pas connu le Noël comme dans la famille parfaite (je suis vraiment triste pour toi... :/), maintenant tu as ton barbu et des amis avec qui tu peux passer le meilleur des Noël & c'est ça qui compte.
    En ce qui me concerne j'ai de très bons souvenirs de Noël de mon enfance, chez nous c'était vraiment une fête et j'attendais avec impatience ce fameux reveillon & ce jour de Noël.
    Mais depuis que mes soeurs sont parties et que l'entente entre mes parents, puis leur divorce, ce n'est plus pareil. J'aime toujours autant Noël, mais il manque le fait dêtre en famille, de faire que ce jour soit une fête. Cette année, je passe le réveillon avec ma mère et une amie à elle et le 25 mon père et ma grand mère viennent manger avec nous mais sans mes soeurs et mon frère, sans cette insousciance de jeunesse ce n'est vraiment plus pareil.
    Mais cettre année, ce que je redoute le plus c'est le Nouvel An.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ( Il ne faut pas être triste. Je pense dans le fond, qu'aujourd'hui ces toutes ses petites galères d'enfance qui m'ont construite, alors bon !)

      Je trouve ça vraiment génial que tes parents malgré le divorce se réunissent pour Noël. Si tous les parents divorcés pouvaient avoir ce comportement, ça serait génial ! Mais effectivement je pense que d'une manière ou d'une autre en grandissant Noel perds un peu de cette magie, pour tout le monde ! Pourquoi le nouvel an ?
      Tu ne fais rien ?

      Supprimer
    2. (Je suis trop émotive...)
      Mes parents s'entendent mieux en étant divorcés bizarre hein ?
      Oui je suis d'accord, quand on deviens adulte tout perds de son charme et on prends la vie un peu trop au sérieux.
      Non je ne fais rien pour le Nouvel An.

      Supprimer
    3. (Je vois si nous on bouge ou pas pour le 1er de l'an & on en reparle ♥ )

      Supprimer
    4. Oui on en reparle, tu es trop mignone <3.

      Supprimer
  8. J'ai mis du temps avant de le comprendre mais ce n'est pas forcément un sentiment "mauvais" que d'envier/jalouser ceux qui ont un Noël ou 31 décembre parfait. Avec les aléas de la vie, on ne peut pas toujours avoir ce que l'on désire vraiment... je sais que je ne vais pas forcément apprécier ce Noël cette année, comme depuis de nombreuses années et en même temps c'est compliqué car c'est partout dans les rues et vitrines, mais nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. Ton article fait du bien car il met des mots sur les maux. On pense toujours que les autres auront l'événement parfait alors qu'on est sans doute nombreux à être un peu "tracassés" lors de cette période...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, nous sommes très très nombreux a mal vivre la fin d'année. D'autres bien plus que moi, que nous... C'est toujours pareil, mais l'ambiance féerique et l'hypocrisie fait que j'avais besoin d'écrire que non, Noel n'est pas magnifique pour tout le monde ! Mais a nous d'essayer de le rendre moins commercial, plus humain !

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Coucou. Je suis tombé sur ton blog grâce à Hellocoton, et ton article m'a touché. Ici ce n'est pas vraiment la même histoire que toi, étant enfant j'avais de magnifique Noël, puis mes parents ont divorcé et depuis, mes 5/6 derniers Noël ont été vraiment nul. Le pire? Celui de l'an dernier ou j'étais SEULE avec mon chat & mon chien, une bouteille de rosé et un sandwich de foie gras.. Mais par chance, j'ai rencontré mon homme, et cette année nous allons passé un magnifique Noël avec nos familles réunis et notre bébé dans mon bidou..
    Heureusement que les choses évoluent, et je suis sûre qu'un jour tu connaîtra aussi la vraie joie de Noël.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seule, mais avec du foie gras :P (Faut bien ressortir le positif, non ?)
      Je pense que cette année ton Noël sera bien mieux et l'année prochaine, ça sera donc le 1er Noël de bébé ! Je pense que tout tes Noëls seront différents & joyeux maintenant !
      Bisous ♥

      Supprimer
  11. c'est vrai que nous ne choisissons pas notre famille, Noël reste pour moi moi un moment féérique avec ceux que j'aime et vis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je compte avoir aussi maintenant, meme si ce n'est pas ma famille, je compte bien avoir des beaux Noëls avec mes proches ;)

      Joyeux Noël en avance !

      Supprimer
  12. Moi j'ai du mal avec Noel à cause de la course aux cadeaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un peu comme toutes les fêtes : commercial ! C'est triste !

      Supprimer