Végé, Vegan... Ce n'est pas une mode, c'est une prise de conscience !

14:13 Glad Wood 25 Comments


Cet article risque de déplaire, de gêner, de choquer. Je m'en fiche, j'ai besoin de l'écrire. Et si cela vous choque, peut-être prendrez-vous conscience... Prendre conscience, que tous, on joue un rôle dans ce massacre animalier, dans cette torture... Nous avons tous une responsabilité là-dedans. Depuis quelques temps je passe mes journées sur le Facebook de la PETA, sur diverses pages qui défendent les droits des animaux... Et j'ai les larmes aux yeux, j'ai envie de vomir, je déteste l'humain... Nous avons tous conscience je pense, de certaines souffrances que notre mode de consommation provoque. Mais le voir, ça change tout. On tue des animaux pour s'habiller, se maquiller... On tue pour la futilité. J'approuve de plus en plus le mode de vie des VEGANS, quoi qu'on en dise. & je ne pense pas que ce soit réellement un effet de mode. C'est juste que nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience des choses et à vouloir du changement !

Je veux du changement, je provoque le changement.

Ceci est un choix personnel, je ne demande en aucun cas à vous, qui me lisez de le reproduire. Pour moi, c'est aujourd'hui une envie, un besoin, un nouveau mode de vie, de consommation, et je comprends qu'il ne convient pas à chacun. En réalité, c'est faisable pour tous, il faut juste avoir ce déclic, de consommer autrement que la société nous y a habitué. Je l'avais depuis longtemps, mais, je ne l'assumais pas. Je m'explique ? ___ Depuis que je suis toute jeune, j'ai un rapport avec la viande très compliquée ! Je n'aime pas ça. Je n'ai jamais pris "plaisir" à manger de la viande, jamais. Petite, j'avais pour habitude de mâcher le même morceau encore et encore pour tout stocker dans ma bouche et tout cracher ensuite à la poubelle. Malheureusement, j'ai grandi dans une famille où la viande avait plus de place que les légumes dans l’assiette. On fait avec. En grandissant, ça a empiré, aujourd'hui je n'en mange que très rarement. Et genre, des lardons, pas un gros bout de viande. Je ne supporte pas le sang qui en dégouline dans l’assiette, je ne supporte pas la texture dans la bouche, le goût... L'apparence. Depuis des années on me dit "Végétarienne" ou "Future végétarienne", même quand je ne comprenais même pas ce que ça voulait dire, d'ailleurs... Alors aujourd'hui j'ai fait le choix, de ne plus manger de viande, oui. Du moins "officiellement", ça ne change pas tant que ça mon mode de vie actuel ! Parce que, participer à tout ce massacre pour un aliment dont je me passe, un aliment que je n'aime pas, ça n'a pas de sens... Non ? 

Je ne consomme pas de lait, je n'aime pas ça non plus. D'ailleurs, pourquoi l'homme en consomme alors qu'il n'est pas digeste ? Laissons le lait de vache aux veaux, non ? Le poisson 
n'est pas une habitude alimentaire, il y aura du changement pour... Le fromage, ouais. Mais la motivation est plus forte qu'un bout de fromage. ____Encore une fois, ceci est un choix personnel, je n’incite personne.


Les cosmétiques, aussi, ça y passe ! J'ai fait un "gros" tri dans ma petite quantité de cosmétiques. Adieu toutes les marques qui se servent des animaux comme cobaye. Je ne participerais plus à cela non plus. Oui, ils sont nombreux. Oui, c'est des "grands" de la beauté et je leur crache à la tronche. Tuer, torturer des animaux pour un rouge à lèvre, un mascara ou tout autres conneries aussi futiles... Non merci, c'est inhumain ! Pour les cosmétiques, je pense que nous pouvons TOUS faire un geste, s'assurer que nos cosmétiques ne soient pas testés sur les animaux... Je laisse ici, la liste des marques qui ne testent pas sur les animaux, la liste des marques qui testent sur les animaux, ou plus simple, directement sur cette page, taper la marque ! (Merci PETA !)

Je me fiche de ceux & celles qui ont des discours du type "Ce n'est pas toi, toute seul qui va changer la consommation mondiale !" Je n'ai pas cette prétention, mais effectivement, si chacun s'y met, petit à petit, changement il y aura ! Et vu le nombre de personnes qui prennent conscience, je pense que le changement n'est pas impossible ! Je trouve ça fou de devoir se justifier. Je ne veux plus participer à tout cela, c'est mon droit. J'aimerais dans mon monde parfait ne plus voir des moutons mourir pour de la lainedes cochons à l'agonie sur le chemin de la mort, du dé-plumage à vif et tant d'autres horreurs... J'aime les animaux. Et pas uniquement ceux que l'homme domestique.

Pour finir, je vais reprendre l'idée de mon titre d'article. Devenir, être végé, végan, etc. N'est pas une mode. C'est un choix, un mode de vie. Nous sommes en 2016, nous ne sommes plus des hommes préhistoriques. Nous ne tuons même pas notre propre repas, on le tue pour nous. Et en bien trop grande quantité. On tue plus qu'on mange. La surconsommation, toujours. Mais la vie d’êtres vivants est en jeu. Je refuse. Pourquoi s'insurger devant un chat/chien mal traité et fermer les yeux pour un cochon/cheval/vache ? Ce sont des animaux. Ils ont des sentiments, comme nos chiens & chats. On ne leur attribue juste pas plus que le rôle du futur steak. On ne les considère pas et c'est révoltant. 
Je ne veux pas être moralisatrice. Mon article est brouillon, il part dans tous les sens... J'avais juste envie d'écrire ici, ce qui aujourd'hui me semble être bon pour moi. 
C'est un très vieux combat mais je pense que c'est un noble combat. 

Et vous, quel est votre avis, ressenti ? (Dans le respect, si possible...)

You Might Also Like

25 commentaires:

  1. Du même avis que toi sur tout point. Pourquoi tartiner les animaux des crémes et autres alors que y a juste nous, humain qui s'en servont ? Pourquoi torturer des animaux qui n'ont rien demandé, sous pretexte que des gros lobbys veulent se faire du fric sans penser aux conséquences & que de toutes façon la plupart des gens ne regardent pas plus loin que le nom de la marque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les tests sur les animaux sont justes horribles... Et faudrait vraiment que les gens en prennent conscience. Voila ce qu'on fait subir a des animaux pour nos maquillages: https://www.youtube.com/watch?v=BYwfsjD7hBo (Terrible, je n'arrive même pas a tout regarder.) Enfin bref, je pense que les mentalités feraient mieux d'évoluer !

      Supprimer
  2. Eh bien tu as écris exactement ce qu'il s'est passé pour moi. Cela fait maintenant un peu plu s d'un an que j'ai décidé de changer mon mode de vide de consommation, que ce soit alimentaire ou autre. J'ai eu cette prise de conscience comme toi. Le problème c'est que les gens qui ne s'intéressent pas au sujet, ne comprennent pas et ont est donc alors obliger de s'expliquer. Pourtant, je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué à comprendre là dedans... D'un côté je les comprends, mais d'un autre leurs réactions me révolte ! Car pour moi c'est tellement logique de ne pas vouloir contribuer à toutes cette merde qui se passe derrière ce que l'ont consomme. Je crois que moi aussi je pourrais écrire un sacré pavé qui partirais dans tout les sens. C'est un sujet tellement sensible et juste révoltant !

    Enfin tout ça pour dire, que je partage ton avis et je suis fier de notre mode de vie ! :)

    Et je suis tout aussi d'accord avec le fait que le végétarisme ou le veganisme n'est pas une mode mais une prise de conscience car on en parle de plus en plus et forcément on touche de plus en plus de monde. Petit à petit notre communauté grandit !

    Des bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est exactement ça ! Plus on en parle autour de nous, sur les réseaux sociaux, plus ça touche les gens ! Ce n'est donc pas un effet de mode, juste des consciences! Certains préfèrent se dire que c'est une mode, de la propagande pour faire l'autruche. Pourtant, tout ce qu'on peut montrer est vrai. La brutalité, la négligence... Les animaux sont nos premières victimes...

      Merci pour ton commentaire, ca fait du bien de lire des avis comme le tiens !

      Supprimer
  3. Je crois qu'avec ton article tu vas permettre à beaucoup de personne de prendre conscience de ce qu'est notre société de consommation actuelle.
    Pour ma part je ne suis pas végétarienne et j'ai toujours aimé la viande. Mais je me rends compte que j'en consomme trop. Alors depuis peu, j'essaye de diminuer en trouvant des alternative à travers les produits végétariens (steak de tofu, de blé ou de soja). Pour le moment je m'occupe de mon alimentation car c'est un changement qui se fait petit à petit (selon moi). En ce qui concerne les cosmétiques, je me maquille peu ou autre donc je mets du temps à finir mes produits mais j'essaye au maximum de prendre les choses les plus clean possible (même si niveau maquillage ce n'est pas encore le cas)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ;) Malheureusement, je ne pense pas que mon article va faire prendre conscience de notre consommation, je pense qu'il faut bien plus. S'il parle à certaines personnes, ce n'est juste que chez eux, le travail est déjà "en route" comme toi un peu, qui est consciente que tu consomme trop et que ce n'est pas bon !
      Pour les cosmétiques, c'est assez délicat car finalement toutes les marques qu'on nous fait consommer sont testés sur les animaux... Mais je compte faire un article sur des cosmétiques Vegan/cruelty free et pas trop cher ^^

      Mais tu as raison, le changement se fait petit à petit ! Merci pour ton mot ♥

      Supprimer
  4. Je suis d'accord avec le titre de ton article, en ce moment l'amalgame à la mode peut être fait car on parle beaucoup plus du végéta*isme sur la blogosphère, avec la tendance healthy etc... Mais comme toi je considère que c'est une prise de conscience, un changement qui se fait en soi et dans sa façon de voir les choses. Pour ma part c'est un cheminement qui c'est fait sur plusieurs mois. Et comme toi, je trouve bizarre de devoir se justifier, comme si on faisait quelque chose de mal en étant végé/vegan, je trouve cela un peu paradoxale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCI ? Haha ! Tellement de monde est négatif sur ce sujet avec moi depuis que j'en ai fait un article ! C'est effectivement un changement dans notre manière de voir les choses, de vivre et c'est un bon changement. C'est vrai qu'on en parle beaucoup plus, mais justement, parce que de plus en plus de personnes prend conscience de ça aussi. Et comme moi, veulent en parler ! On reste une minorité, mais on s’agrandit !

      Supprimer
    2. Personnellement, je trouve que les personnes qui ont besoin de se justifier ce sont AUSSI les personnes qui ne sont pas végan...
      Malgré tout, je crois réellement qu'un effet de mode commence à poindre le bout de son nez, et c'est être végan qui va être à la norme (ce que je ne reproche aucunement, que ce soit clair).
      Cependant, comme dans toutes les modes, les personnes "non végan" ou "semi-végan" (ça existe ?^^), vont devoir se justifier de continuer à manger de la viande etc etc...
      Alors, oui, les personnes qui mangent de la viande sont "les méchants", mais comme je l'ai dit dans un autre commentaire, tout dépend aussi de la façon de consommer ! ;)

      Supprimer
  5. Je n'aime pas trop la viande. Ça dépend lesquelles. Et j'en mange peu. Je ne mange pas de poisson parce que je n'aime pas ça. Je ne suis pas prête à ne plus du tout manger de viande mais j'y pense souvent. Dans notre société, nous en mangeons beaucoup trop et c'est d'une part, horrible de tuer des animaux pour nous nourrir mais en plus, trop en manger est mauvais pour notre santé.
    Peut-être qu'un jour, je me passerai définitivement de viande. En tout cas, je respecte la décision de celles et ceux qui ont décidé d'arrêter ! Et je pense aussi que c'est un mode de vie et non pas une mode.
    Super article !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton mot positif ♥
      Je te rejoins complètement sur l'idée de surconsommation... Malheureusement, c'est habituel avec notre société ! Il faut faire avec, mais on peut aussi faire sans ! J'ai des amis qui ne consomme de la viande qu'une fois de temps en temps et pas de la viande de supermarché où les bêtes n'ont même pas eu de vie, c'est moi trouve beaucoup plus raisonnable, censé que d'acheter et consommer de la viande chaque jour... Surtout en grande surface. Apres, c'est un choix propre a chacun, je comprends que tout le monde ne pense pas comme moi ;)

      Supprimer
  6. Quand on ouvre les yeux sur ce qu'il se passe réellement, on ne peut qu'être convaincu de cette démarche. Végétarienne depuis deux ans, aujourd'hui végétalienne 95% du temps, c'est un choix tellement évident...Merci pour ton article.
    C.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis totalement d'accord avec toi !
      Malheureusement, les gens ne veulent pas voir ce qui se passe réellement...

      Supprimer
  7. Je trouve ton article très intéressant.
    Je ne suis pas végétarienne, mais je ne mange pas de viande tous les jours, loin de là.
    Déjà, je n'ai pas les moyens, et quand je les ai je préfère acheter du poisson (que j'achète issu de la pêche durable !).
    Je m'intéresse au mode de vie végan pour substituer certains ingrédients (les oeufs par exemple).
    Après, j'essaie d'être responsable dans mes achats : lait bio, viande dont on connaît la provenance et quelque fois dans une ferme bio du coin, œufs bio.
    Mais j'ai fortement diminué ma consommation de viande, de lait.
    Pour ce qui est des cosmétiques, je ne me maquille pas, mais depuis un an nous achetons des marques fiables (pour le déodorant par exemple).
    On essaie de faire des efforts, et comme toi, on est sensibilisé même si nous ne sommes pas végétariens.
    Le soucis c'est "la masse", et tant que la plupart des gens ne font pas attention, on avancera pas, ou peu !
    Après, certaines personnes aimeraient, mais n'ont pas les moyens économique de pouvoir acheter du bio ou des produits qui ne sont pas encore "standarisés", ces personnes font peut être des efforts à leur niveau, mais de par leur métier, elles ne pourront peut être jamais changer de mode de vie.
    Ce qui est important, c'est surtout d'en être conscient et quel que soit le niveau auquel on est, agir, chacun, un petit peu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais réellement que tous les "non-végétariens" "non-vegans" pensent, agissent comme toi ! Parce qu'il n'y ont pas de petits efforts ! Et puis, quand tu vois tout ce qu'on fout comme truc chimique dans nos cosmétiques, bouffe... Finalement faire attention à ce qu'on consomme, ce n'est pas bon uniquement pour les animaux mais pour nous-mêmes aussi !

      Supprimer
  8. Bonjour,
    Il y a un truc qui me fait sourire dans un sens, quand je fais une tourte aux légumes par exemple, avec gruyère et champignons, personne ne va venir me dire "ouiii y en a marre tu nous fais un repas végétarien" ... et pourtant c'est bien le cas :o)
    Alors que si tu présentes ton repas comme étant végétarien les comportements vont être totalement différents !
    A croire que ça fait peur le végétarisme :o)
    Bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clairement ça ! Avant que je ne dise "officiellement" que j'étais végétarienne, le fait que je ne mange pas de viande à table ne choquer personne, aujourd'hui j'ai le droit à tout un tas de discours... C'est n'importe quoi. Finalement, c'est les gens qui changent d'attitude, pas moi !

      Supprimer
  9. Hello
    Tu as eu bien raison d'écrire cet article, avoir un blog est avant tout pour s'exprimer, ne pas mentir, être honnête, être soit même et partager. Puis de toutes façons on ne peut pas plaire à tout le monde ^^
    J'ai suivi une licence de géographie spécialité "environnement" puis un master pro en "gestion des écosystèmes et des milieux naturels". Dans ce cursus parmi tant de matières et interventions passionnantes j'ai eu des cours d'agriculture. J'ai découverts et appris beaucoup de choses en positifs en négatifs. Je suis bien d'accord avec toi que savoir parfois ne suffit pas malheureusement. Mon ex personnel, je savais pour le gavage des oies afin de faire le fois gras, je savais que c'etait entre autre leur provoquer une maladie etc. Même si c’était occasionnel, j'en consommais malgré tout. Puis un matin, à 8h tapantes, on commence le cours par une vidéo concernant l'élevage des oies destinées à la production de fois gras... J'ai dû quitter la salle afin de pouvoir rejeter mon petit déjeuner aux wc. L’électrochoc, cela fait plus de trois ans que j'ai complétement arrêter le fois gras et ça ne me manque pas du tout.
    Si cela t’intéresse, je tiens un blog en lien avec mes études, un blog éco-friendly en quelque sorte
    http://www.mesideesnaturelles.fr
    Tu retrouveras des posts mode, beauté, miam, culture pour consommer moins mais mieux ;-)

    Bises
    Adeline du blog Mes idées naturelles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai habité quelques temps au pays du fois gras. Du magret et de tout ce que l'homme tire comme bénéfice du canard. C'était parfois assez dur d'entendre, de sentir... Alors, je ne peux que comprendre ta réaction !

      Je te remercie pour l'adresse de ton blog, ça va m’être utile ♥

      Supprimer
  10. Coucou :3 Encore un article qui fait plaisir chez toi ♥

    J'ai eu cette prise de conscience l'année dernière après avoir vu une vidéo d'une heure environ d'un discours d'un activiste vegan Gary Yourofsky (https://www.youtube.com/watch?v=9ivPJUypbVs). Après ça la vue du lait et des oeufs m’écœurait pendant une semaine.
    J'avais déjà vu pas mal de vidéos sur le veganisme et le végétarisme les 3 années qui ont précédées, j'avais hésité à plusieurs reprises avant de voir sa vidéo qui elle fut un gros déclic. Pourquoi on utilise des produits d'origine animale ? Parce qu'on a été éduqués comme ça et on continue par "confort". Mais on en a pas BESOIN.
    Et donc ce type a été arrêté et banni de plusieurs pays pour ces actions visant à aider les animaux (il raconte d'ailleurs une anecdote à ce sujet dans la vidéo). Quand tu penses que la loi traîne à faire arrêter des tueurs/violeurs etc...

    Arrêter la viande (terrienne) a été facile, je n'en mangeais déjà plus beaucoup (alors que pendant longtemps j'ai été une "viandarde"), pour le poisson, j'ai mis un été à me décider (je mangeais beaucoup tout ce qui était sushis, makis -j'en mange toujours mais seulement aux légumes). Pour les oeufs et les produits laitiers, je n'en mangeais presque pas chez moi mais j'ai eu une transition plus lente pour les repas hors de chez moi (jusqu'à ce que mon copain indique à son père que je n'en mangeais plus, depuis quand on mange chez ses parents, j'ai mon plat personnalisé :p). Ma mère a également très vite adapté ses courses alimentaires pour chacun de mes séjours chez elle - elle a même arrêté la viande depuis, elle mangeait peu mais a adopté les steaks végé grâce à moi :D

    J'ai conscience que j'ai la chance d'avoir un entourage qui facilite le changement. Chose que je craignais un peu avant. Pour le make up, ça a fait des heureuses, j'ai refilé la quasi totalité de mes produits qui n'étaient ni cruelty free ni vegan, j'en ai aussi jeté un paquet. Il m'en reste encore un peu (des cadeaux, je sais pas jeter un cadeau). Par contre, je n'achète plus que du vegan et je sens que je vais galérer pour trouver mes futures chaussures (mais c'est pour la bonne cause).

    Si ça peut t'intéresser, y'a quelques youtubeurs vegan que je suis dont Kiera Rose (chaîne axée beauté), Bite Size Vegan (veganisme expliqué dans divers thèmes), Tastemade (y'a une émission de recette Raw Vegan Not Gross), The Vegan Zombie, Edgy Veg, Peaceful Cuisine...

    Voilà, voilà, c'est déjà un gros pavé alors j'arrête là x)
    Des bisouuuus ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un pavé, peut-être... Mais je l'ai dévoré ! Déjà, merci pour les chaines YT, je viens de regarder quelques vidéos et c'est des bonnes découvertes !

      Pour le reste, je t'envie un peu d'avoir autant de monde proche qui t'encourage dans ta décision, je ne sais pas vraiment si chez moi, avec le temps je pourrais en dire autant. (Hormis mes amis proches & le Géant !)
      J'ai fait comme toi pour le maquillage, et j’achète désormais uniquement du CF ou du VEGAN ! Il m'arrive encore, de manger du fromage, car comme tu le dis, a l'extérieur, en resto, ce n'est pas toujours simple d'avoir des menus VEGAN, j'ai déjà du mal a avoir du végé partout...

      Supprimer
  11. ""Ce n'est pas toi, toute seul qui va changer la consommation mondiale !" Je n'ai pas cette prétention, mais effectivement, si chacun s'y met, petit à petit, changement il y aura !"
    -> Exactement ! Le consommateur oublie trop souvent que c'est lui qui a le pouvoir, que c'est lui qui peux choisir et comment il veut se nourrir.
    Si tout le monde raisonne en disant ne rien pouvoir changer, nous n'avancerons jamais ! Il n'y a pas de petits gestes inutiles !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est totalement ça ! Il n'y a pas de petits gestes. En surveillant tous notre consommation, en consommant mieux, même sans forcément arrêter la viande, il y aurait du changement ! Malheureusement tout le monde n'en n'as pas conscience et souvent on se sent impuissants, mine de rien...

      Supprimer
  12. Je ne suis donc pas la seule à ne pas aimer la viande depuis toute petite ! Dans ma famille, j'étais un OVNI ! Mais j'assume mon choix de ne pas consommer de viande depuis que j'ai 15 ans et je vais en avoir 23. Aller à contre courant de la société ça peut être difficile et être mal perçu mais ça en vaut bien la peine ! Je suis d'accord avec toi sur le fait de consommer différemment, notamment par rapport aux cosmétiques testés sur les animaux, je suis de plus en plus vigilante également. Je pense que même à notre échelle on peut faire bouger les choses. De toute façon, les autres n'auront bientôt plus le choix car il n'y aura plus de viande. Par contre, je ne pense pas arriver à me priver des produits laitier, des oeufs et surtout du fromage. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non ^^ Chez moi aussi, j'étais un peu l'OVNI, mais bon !

      Pour les produits laitiers, il existe un tas d'alternative, le lait végétal, le "faux fromage"... Test en certains ^^

      Supprimer

Végé, Vegan... Ce n'est pas une mode, c'est une prise de conscience !


Cet article risque de déplaire, de gêner, de choquer. Je m'en fiche, j'ai besoin de l'écrire. Et si cela vous choque, peut-être prendrez-vous conscience... Prendre conscience, que tous, on joue un rôle dans ce massacre animalier, dans cette torture... Nous avons tous une responsabilité là-dedans. Depuis quelques temps je passe mes journées sur le Facebook de la PETA, sur diverses pages qui défendent les droits des animaux... Et j'ai les larmes aux yeux, j'ai envie de vomir, je déteste l'humain... Nous avons tous conscience je pense, de certaines souffrances que notre mode de consommation provoque. Mais le voir, ça change tout. On tue des animaux pour s'habiller, se maquiller... On tue pour la futilité. J'approuve de plus en plus le mode de vie des VEGANS, quoi qu'on en dise. & je ne pense pas que ce soit réellement un effet de mode. C'est juste que nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience des choses et à vouloir du changement !

Je veux du changement, je provoque le changement.

Ceci est un choix personnel, je ne demande en aucun cas à vous, qui me lisez de le reproduire. Pour moi, c'est aujourd'hui une envie, un besoin, un nouveau mode de vie, de consommation, et je comprends qu'il ne convient pas à chacun. En réalité, c'est faisable pour tous, il faut juste avoir ce déclic, de consommer autrement que la société nous y a habitué. Je l'avais depuis longtemps, mais, je ne l'assumais pas. Je m'explique ? ___ Depuis que je suis toute jeune, j'ai un rapport avec la viande très compliquée ! Je n'aime pas ça. Je n'ai jamais pris "plaisir" à manger de la viande, jamais. Petite, j'avais pour habitude de mâcher le même morceau encore et encore pour tout stocker dans ma bouche et tout cracher ensuite à la poubelle. Malheureusement, j'ai grandi dans une famille où la viande avait plus de place que les légumes dans l’assiette. On fait avec. En grandissant, ça a empiré, aujourd'hui je n'en mange que très rarement. Et genre, des lardons, pas un gros bout de viande. Je ne supporte pas le sang qui en dégouline dans l’assiette, je ne supporte pas la texture dans la bouche, le goût... L'apparence. Depuis des années on me dit "Végétarienne" ou "Future végétarienne", même quand je ne comprenais même pas ce que ça voulait dire, d'ailleurs... Alors aujourd'hui j'ai fait le choix, de ne plus manger de viande, oui. Du moins "officiellement", ça ne change pas tant que ça mon mode de vie actuel ! Parce que, participer à tout ce massacre pour un aliment dont je me passe, un aliment que je n'aime pas, ça n'a pas de sens... Non ? 

Je ne consomme pas de lait, je n'aime pas ça non plus. D'ailleurs, pourquoi l'homme en consomme alors qu'il n'est pas digeste ? Laissons le lait de vache aux veaux, non ? Le poisson 
n'est pas une habitude alimentaire, il y aura du changement pour... Le fromage, ouais. Mais la motivation est plus forte qu'un bout de fromage. ____Encore une fois, ceci est un choix personnel, je n’incite personne.


Les cosmétiques, aussi, ça y passe ! J'ai fait un "gros" tri dans ma petite quantité de cosmétiques. Adieu toutes les marques qui se servent des animaux comme cobaye. Je ne participerais plus à cela non plus. Oui, ils sont nombreux. Oui, c'est des "grands" de la beauté et je leur crache à la tronche. Tuer, torturer des animaux pour un rouge à lèvre, un mascara ou tout autres conneries aussi futiles... Non merci, c'est inhumain ! Pour les cosmétiques, je pense que nous pouvons TOUS faire un geste, s'assurer que nos cosmétiques ne soient pas testés sur les animaux... Je laisse ici, la liste des marques qui ne testent pas sur les animaux, la liste des marques qui testent sur les animaux, ou plus simple, directement sur cette page, taper la marque ! (Merci PETA !)

Je me fiche de ceux & celles qui ont des discours du type "Ce n'est pas toi, toute seul qui va changer la consommation mondiale !" Je n'ai pas cette prétention, mais effectivement, si chacun s'y met, petit à petit, changement il y aura ! Et vu le nombre de personnes qui prennent conscience, je pense que le changement n'est pas impossible ! Je trouve ça fou de devoir se justifier. Je ne veux plus participer à tout cela, c'est mon droit. J'aimerais dans mon monde parfait ne plus voir des moutons mourir pour de la lainedes cochons à l'agonie sur le chemin de la mort, du dé-plumage à vif et tant d'autres horreurs... J'aime les animaux. Et pas uniquement ceux que l'homme domestique.

Pour finir, je vais reprendre l'idée de mon titre d'article. Devenir, être végé, végan, etc. N'est pas une mode. C'est un choix, un mode de vie. Nous sommes en 2016, nous ne sommes plus des hommes préhistoriques. Nous ne tuons même pas notre propre repas, on le tue pour nous. Et en bien trop grande quantité. On tue plus qu'on mange. La surconsommation, toujours. Mais la vie d’êtres vivants est en jeu. Je refuse. Pourquoi s'insurger devant un chat/chien mal traité et fermer les yeux pour un cochon/cheval/vache ? Ce sont des animaux. Ils ont des sentiments, comme nos chiens & chats. On ne leur attribue juste pas plus que le rôle du futur steak. On ne les considère pas et c'est révoltant. 
Je ne veux pas être moralisatrice. Mon article est brouillon, il part dans tous les sens... J'avais juste envie d'écrire ici, ce qui aujourd'hui me semble être bon pour moi. 
C'est un très vieux combat mais je pense que c'est un noble combat. 

Et vous, quel est votre avis, ressenti ? (Dans le respect, si possible...)

Share This Article:

CONVERSATION

25 commentaires :

  1. Du même avis que toi sur tout point. Pourquoi tartiner les animaux des crémes et autres alors que y a juste nous, humain qui s'en servont ? Pourquoi torturer des animaux qui n'ont rien demandé, sous pretexte que des gros lobbys veulent se faire du fric sans penser aux conséquences & que de toutes façon la plupart des gens ne regardent pas plus loin que le nom de la marque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les tests sur les animaux sont justes horribles... Et faudrait vraiment que les gens en prennent conscience. Voila ce qu'on fait subir a des animaux pour nos maquillages: https://www.youtube.com/watch?v=BYwfsjD7hBo (Terrible, je n'arrive même pas a tout regarder.) Enfin bref, je pense que les mentalités feraient mieux d'évoluer !

      Supprimer
  2. Eh bien tu as écris exactement ce qu'il s'est passé pour moi. Cela fait maintenant un peu plu s d'un an que j'ai décidé de changer mon mode de vide de consommation, que ce soit alimentaire ou autre. J'ai eu cette prise de conscience comme toi. Le problème c'est que les gens qui ne s'intéressent pas au sujet, ne comprennent pas et ont est donc alors obliger de s'expliquer. Pourtant, je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué à comprendre là dedans... D'un côté je les comprends, mais d'un autre leurs réactions me révolte ! Car pour moi c'est tellement logique de ne pas vouloir contribuer à toutes cette merde qui se passe derrière ce que l'ont consomme. Je crois que moi aussi je pourrais écrire un sacré pavé qui partirais dans tout les sens. C'est un sujet tellement sensible et juste révoltant !

    Enfin tout ça pour dire, que je partage ton avis et je suis fier de notre mode de vie ! :)

    Et je suis tout aussi d'accord avec le fait que le végétarisme ou le veganisme n'est pas une mode mais une prise de conscience car on en parle de plus en plus et forcément on touche de plus en plus de monde. Petit à petit notre communauté grandit !

    Des bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est exactement ça ! Plus on en parle autour de nous, sur les réseaux sociaux, plus ça touche les gens ! Ce n'est donc pas un effet de mode, juste des consciences! Certains préfèrent se dire que c'est une mode, de la propagande pour faire l'autruche. Pourtant, tout ce qu'on peut montrer est vrai. La brutalité, la négligence... Les animaux sont nos premières victimes...

      Merci pour ton commentaire, ca fait du bien de lire des avis comme le tiens !

      Supprimer
  3. Je crois qu'avec ton article tu vas permettre à beaucoup de personne de prendre conscience de ce qu'est notre société de consommation actuelle.
    Pour ma part je ne suis pas végétarienne et j'ai toujours aimé la viande. Mais je me rends compte que j'en consomme trop. Alors depuis peu, j'essaye de diminuer en trouvant des alternative à travers les produits végétariens (steak de tofu, de blé ou de soja). Pour le moment je m'occupe de mon alimentation car c'est un changement qui se fait petit à petit (selon moi). En ce qui concerne les cosmétiques, je me maquille peu ou autre donc je mets du temps à finir mes produits mais j'essaye au maximum de prendre les choses les plus clean possible (même si niveau maquillage ce n'est pas encore le cas)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ;) Malheureusement, je ne pense pas que mon article va faire prendre conscience de notre consommation, je pense qu'il faut bien plus. S'il parle à certaines personnes, ce n'est juste que chez eux, le travail est déjà "en route" comme toi un peu, qui est consciente que tu consomme trop et que ce n'est pas bon !
      Pour les cosmétiques, c'est assez délicat car finalement toutes les marques qu'on nous fait consommer sont testés sur les animaux... Mais je compte faire un article sur des cosmétiques Vegan/cruelty free et pas trop cher ^^

      Mais tu as raison, le changement se fait petit à petit ! Merci pour ton mot ♥

      Supprimer
  4. Je suis d'accord avec le titre de ton article, en ce moment l'amalgame à la mode peut être fait car on parle beaucoup plus du végéta*isme sur la blogosphère, avec la tendance healthy etc... Mais comme toi je considère que c'est une prise de conscience, un changement qui se fait en soi et dans sa façon de voir les choses. Pour ma part c'est un cheminement qui c'est fait sur plusieurs mois. Et comme toi, je trouve bizarre de devoir se justifier, comme si on faisait quelque chose de mal en étant végé/vegan, je trouve cela un peu paradoxale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCI ? Haha ! Tellement de monde est négatif sur ce sujet avec moi depuis que j'en ai fait un article ! C'est effectivement un changement dans notre manière de voir les choses, de vivre et c'est un bon changement. C'est vrai qu'on en parle beaucoup plus, mais justement, parce que de plus en plus de personnes prend conscience de ça aussi. Et comme moi, veulent en parler ! On reste une minorité, mais on s’agrandit !

      Supprimer
    2. Personnellement, je trouve que les personnes qui ont besoin de se justifier ce sont AUSSI les personnes qui ne sont pas végan...
      Malgré tout, je crois réellement qu'un effet de mode commence à poindre le bout de son nez, et c'est être végan qui va être à la norme (ce que je ne reproche aucunement, que ce soit clair).
      Cependant, comme dans toutes les modes, les personnes "non végan" ou "semi-végan" (ça existe ?^^), vont devoir se justifier de continuer à manger de la viande etc etc...
      Alors, oui, les personnes qui mangent de la viande sont "les méchants", mais comme je l'ai dit dans un autre commentaire, tout dépend aussi de la façon de consommer ! ;)

      Supprimer
  5. Je n'aime pas trop la viande. Ça dépend lesquelles. Et j'en mange peu. Je ne mange pas de poisson parce que je n'aime pas ça. Je ne suis pas prête à ne plus du tout manger de viande mais j'y pense souvent. Dans notre société, nous en mangeons beaucoup trop et c'est d'une part, horrible de tuer des animaux pour nous nourrir mais en plus, trop en manger est mauvais pour notre santé.
    Peut-être qu'un jour, je me passerai définitivement de viande. En tout cas, je respecte la décision de celles et ceux qui ont décidé d'arrêter ! Et je pense aussi que c'est un mode de vie et non pas une mode.
    Super article !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton mot positif ♥
      Je te rejoins complètement sur l'idée de surconsommation... Malheureusement, c'est habituel avec notre société ! Il faut faire avec, mais on peut aussi faire sans ! J'ai des amis qui ne consomme de la viande qu'une fois de temps en temps et pas de la viande de supermarché où les bêtes n'ont même pas eu de vie, c'est moi trouve beaucoup plus raisonnable, censé que d'acheter et consommer de la viande chaque jour... Surtout en grande surface. Apres, c'est un choix propre a chacun, je comprends que tout le monde ne pense pas comme moi ;)

      Supprimer
  6. Quand on ouvre les yeux sur ce qu'il se passe réellement, on ne peut qu'être convaincu de cette démarche. Végétarienne depuis deux ans, aujourd'hui végétalienne 95% du temps, c'est un choix tellement évident...Merci pour ton article.
    C.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis totalement d'accord avec toi !
      Malheureusement, les gens ne veulent pas voir ce qui se passe réellement...

      Supprimer
  7. Je trouve ton article très intéressant.
    Je ne suis pas végétarienne, mais je ne mange pas de viande tous les jours, loin de là.
    Déjà, je n'ai pas les moyens, et quand je les ai je préfère acheter du poisson (que j'achète issu de la pêche durable !).
    Je m'intéresse au mode de vie végan pour substituer certains ingrédients (les oeufs par exemple).
    Après, j'essaie d'être responsable dans mes achats : lait bio, viande dont on connaît la provenance et quelque fois dans une ferme bio du coin, œufs bio.
    Mais j'ai fortement diminué ma consommation de viande, de lait.
    Pour ce qui est des cosmétiques, je ne me maquille pas, mais depuis un an nous achetons des marques fiables (pour le déodorant par exemple).
    On essaie de faire des efforts, et comme toi, on est sensibilisé même si nous ne sommes pas végétariens.
    Le soucis c'est "la masse", et tant que la plupart des gens ne font pas attention, on avancera pas, ou peu !
    Après, certaines personnes aimeraient, mais n'ont pas les moyens économique de pouvoir acheter du bio ou des produits qui ne sont pas encore "standarisés", ces personnes font peut être des efforts à leur niveau, mais de par leur métier, elles ne pourront peut être jamais changer de mode de vie.
    Ce qui est important, c'est surtout d'en être conscient et quel que soit le niveau auquel on est, agir, chacun, un petit peu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais réellement que tous les "non-végétariens" "non-vegans" pensent, agissent comme toi ! Parce qu'il n'y ont pas de petits efforts ! Et puis, quand tu vois tout ce qu'on fout comme truc chimique dans nos cosmétiques, bouffe... Finalement faire attention à ce qu'on consomme, ce n'est pas bon uniquement pour les animaux mais pour nous-mêmes aussi !

      Supprimer
  8. Bonjour,
    Il y a un truc qui me fait sourire dans un sens, quand je fais une tourte aux légumes par exemple, avec gruyère et champignons, personne ne va venir me dire "ouiii y en a marre tu nous fais un repas végétarien" ... et pourtant c'est bien le cas :o)
    Alors que si tu présentes ton repas comme étant végétarien les comportements vont être totalement différents !
    A croire que ça fait peur le végétarisme :o)
    Bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clairement ça ! Avant que je ne dise "officiellement" que j'étais végétarienne, le fait que je ne mange pas de viande à table ne choquer personne, aujourd'hui j'ai le droit à tout un tas de discours... C'est n'importe quoi. Finalement, c'est les gens qui changent d'attitude, pas moi !

      Supprimer
  9. Hello
    Tu as eu bien raison d'écrire cet article, avoir un blog est avant tout pour s'exprimer, ne pas mentir, être honnête, être soit même et partager. Puis de toutes façons on ne peut pas plaire à tout le monde ^^
    J'ai suivi une licence de géographie spécialité "environnement" puis un master pro en "gestion des écosystèmes et des milieux naturels". Dans ce cursus parmi tant de matières et interventions passionnantes j'ai eu des cours d'agriculture. J'ai découverts et appris beaucoup de choses en positifs en négatifs. Je suis bien d'accord avec toi que savoir parfois ne suffit pas malheureusement. Mon ex personnel, je savais pour le gavage des oies afin de faire le fois gras, je savais que c'etait entre autre leur provoquer une maladie etc. Même si c’était occasionnel, j'en consommais malgré tout. Puis un matin, à 8h tapantes, on commence le cours par une vidéo concernant l'élevage des oies destinées à la production de fois gras... J'ai dû quitter la salle afin de pouvoir rejeter mon petit déjeuner aux wc. L’électrochoc, cela fait plus de trois ans que j'ai complétement arrêter le fois gras et ça ne me manque pas du tout.
    Si cela t’intéresse, je tiens un blog en lien avec mes études, un blog éco-friendly en quelque sorte
    http://www.mesideesnaturelles.fr
    Tu retrouveras des posts mode, beauté, miam, culture pour consommer moins mais mieux ;-)

    Bises
    Adeline du blog Mes idées naturelles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai habité quelques temps au pays du fois gras. Du magret et de tout ce que l'homme tire comme bénéfice du canard. C'était parfois assez dur d'entendre, de sentir... Alors, je ne peux que comprendre ta réaction !

      Je te remercie pour l'adresse de ton blog, ça va m’être utile ♥

      Supprimer
  10. Coucou :3 Encore un article qui fait plaisir chez toi ♥

    J'ai eu cette prise de conscience l'année dernière après avoir vu une vidéo d'une heure environ d'un discours d'un activiste vegan Gary Yourofsky (https://www.youtube.com/watch?v=9ivPJUypbVs). Après ça la vue du lait et des oeufs m’écœurait pendant une semaine.
    J'avais déjà vu pas mal de vidéos sur le veganisme et le végétarisme les 3 années qui ont précédées, j'avais hésité à plusieurs reprises avant de voir sa vidéo qui elle fut un gros déclic. Pourquoi on utilise des produits d'origine animale ? Parce qu'on a été éduqués comme ça et on continue par "confort". Mais on en a pas BESOIN.
    Et donc ce type a été arrêté et banni de plusieurs pays pour ces actions visant à aider les animaux (il raconte d'ailleurs une anecdote à ce sujet dans la vidéo). Quand tu penses que la loi traîne à faire arrêter des tueurs/violeurs etc...

    Arrêter la viande (terrienne) a été facile, je n'en mangeais déjà plus beaucoup (alors que pendant longtemps j'ai été une "viandarde"), pour le poisson, j'ai mis un été à me décider (je mangeais beaucoup tout ce qui était sushis, makis -j'en mange toujours mais seulement aux légumes). Pour les oeufs et les produits laitiers, je n'en mangeais presque pas chez moi mais j'ai eu une transition plus lente pour les repas hors de chez moi (jusqu'à ce que mon copain indique à son père que je n'en mangeais plus, depuis quand on mange chez ses parents, j'ai mon plat personnalisé :p). Ma mère a également très vite adapté ses courses alimentaires pour chacun de mes séjours chez elle - elle a même arrêté la viande depuis, elle mangeait peu mais a adopté les steaks végé grâce à moi :D

    J'ai conscience que j'ai la chance d'avoir un entourage qui facilite le changement. Chose que je craignais un peu avant. Pour le make up, ça a fait des heureuses, j'ai refilé la quasi totalité de mes produits qui n'étaient ni cruelty free ni vegan, j'en ai aussi jeté un paquet. Il m'en reste encore un peu (des cadeaux, je sais pas jeter un cadeau). Par contre, je n'achète plus que du vegan et je sens que je vais galérer pour trouver mes futures chaussures (mais c'est pour la bonne cause).

    Si ça peut t'intéresser, y'a quelques youtubeurs vegan que je suis dont Kiera Rose (chaîne axée beauté), Bite Size Vegan (veganisme expliqué dans divers thèmes), Tastemade (y'a une émission de recette Raw Vegan Not Gross), The Vegan Zombie, Edgy Veg, Peaceful Cuisine...

    Voilà, voilà, c'est déjà un gros pavé alors j'arrête là x)
    Des bisouuuus ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un pavé, peut-être... Mais je l'ai dévoré ! Déjà, merci pour les chaines YT, je viens de regarder quelques vidéos et c'est des bonnes découvertes !

      Pour le reste, je t'envie un peu d'avoir autant de monde proche qui t'encourage dans ta décision, je ne sais pas vraiment si chez moi, avec le temps je pourrais en dire autant. (Hormis mes amis proches & le Géant !)
      J'ai fait comme toi pour le maquillage, et j’achète désormais uniquement du CF ou du VEGAN ! Il m'arrive encore, de manger du fromage, car comme tu le dis, a l'extérieur, en resto, ce n'est pas toujours simple d'avoir des menus VEGAN, j'ai déjà du mal a avoir du végé partout...

      Supprimer
  11. ""Ce n'est pas toi, toute seul qui va changer la consommation mondiale !" Je n'ai pas cette prétention, mais effectivement, si chacun s'y met, petit à petit, changement il y aura !"
    -> Exactement ! Le consommateur oublie trop souvent que c'est lui qui a le pouvoir, que c'est lui qui peux choisir et comment il veut se nourrir.
    Si tout le monde raisonne en disant ne rien pouvoir changer, nous n'avancerons jamais ! Il n'y a pas de petits gestes inutiles !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est totalement ça ! Il n'y a pas de petits gestes. En surveillant tous notre consommation, en consommant mieux, même sans forcément arrêter la viande, il y aurait du changement ! Malheureusement tout le monde n'en n'as pas conscience et souvent on se sent impuissants, mine de rien...

      Supprimer
  12. Je ne suis donc pas la seule à ne pas aimer la viande depuis toute petite ! Dans ma famille, j'étais un OVNI ! Mais j'assume mon choix de ne pas consommer de viande depuis que j'ai 15 ans et je vais en avoir 23. Aller à contre courant de la société ça peut être difficile et être mal perçu mais ça en vaut bien la peine ! Je suis d'accord avec toi sur le fait de consommer différemment, notamment par rapport aux cosmétiques testés sur les animaux, je suis de plus en plus vigilante également. Je pense que même à notre échelle on peut faire bouger les choses. De toute façon, les autres n'auront bientôt plus le choix car il n'y aura plus de viande. Par contre, je ne pense pas arriver à me priver des produits laitier, des oeufs et surtout du fromage. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non ^^ Chez moi aussi, j'étais un peu l'OVNI, mais bon !

      Pour les produits laitiers, il existe un tas d'alternative, le lait végétal, le "faux fromage"... Test en certains ^^

      Supprimer