Suis-je vraiment en marge de la société ?

15:46 Glad Wood 18 Comments



Le terme "en marge de la société" me semble fort pour ma situation, pourtant, je ne trouve rien d'autre qui y colle... Et surtout, c'est la réflexion que l'on me fait assez régulièrement. (Encore plus aujourd'hui avec mon végétalisme et mes envies d'actions militantes pour la cause animale...) Je ne le prends pas mal, parce que finalement, si je suis comme ça, c'est juste que j'ai beaucoup, beaucoup de mal avec notre société. Je préfère alors, vivre dans cette société du mieux que je le peux, en suivant au mieux mes propres idées. Je ne veux pas être influencé par les médias, par les autres. Je veux être libre de penser par moi-même. Certains diront que je suis une parano, mais si les gens prenaient le temps de se renseigner plus, ils le seraient aussi "parano", croyez-moi.

Je ne regarde pas la télévision. Parce que j'ai l'impression qu'elle nous mange les neurones. Pour certains, c'est du divertissement, pour moi c'est de l'abrutissement. La télé-réalité montre le pire de la société niveau débilité, mais vous connaissez déjà mon point de vue sur ce sujet. Les émissions de divertissement sont souvent débiles, elles aussi. Je pense, de suite à "Touche par a mon poste". Et j'ai regardé TPMP, je sais donc de quoi je parle, je ne me fie pas à quelques articles racoleurs de la presse. Entres blagues nuls, humiliations, critiques, méchanceté... Ce n'est plus une émission médias, c'est une émission... Je ne sais pas, je ne sais plus. De la télé-poubelle, comme on aime nous en servir encore et encore. Je ne regarde pas les informations non plus. Ça me déprime. J'ai le sentiment que tout est fait pour nous sentir mal. Tu es tranquille à table, tu vois des morts, des catastrophes naturelles, des morts, des guerres, des morts. Merci, j'ai conscience que nous vivons dans un monde de fous, je n'ai pas envie de voir vos images. (Retravaillées, parfois loin de la vérité...). Dans le journal de 20H, même la musique du "générique" est oppressante. Les documentaires, cherchent le sensationnel et virent souvent dans le cliché (Les gens des cités, c'est trop des racailles !), dans le voyeurisme (Les cadavres du Bataclan, on se souviens...) Le tout entre deux, trois, publicités pour bouffer du cochon, vache, du fromage, du lait, tout ce qui rapporte de l'argent aux grosses marques avec plein de produits mauvais pour la santé. MIAM ! Et j'en passe. Alors non, je ne veux pas de cette télévision. Je préfère me divertir avec des documentaires petit budget, libre, et des séries. Merci.
Je ne m’intéresse pas non plus à la politique. Parce que ce sont des professionnels du mensonge, de la manipulation et qu'ils me font peur. Ne me dites pas que notre opinion compte pour eux. Si c'était vrai, la loi du travail ne serait pas validée, n'est ce pas. Ils ont l'argent, le pouvoir, nous n'avons rien. Nous n'avons que le droit de fermer notre gueule, de survivre au travers de leurs choix. (Mais par pitié, ne voter pas les extrêmes, si on pouvait dans le pire, avoir le moins pire, ça serait cool !)

Je ne lis pas la presse. Ni les journaux féminins, ou tout autres conneries du genre. J'en ai marre qu'on impose aux femmes des idées sur leurs corps, leurs physiques, leurs vies sexuelles, maritales. Sur la maternité, le travail... Non, c'est bon. Nous sommes libres de nos corps, de nos choix. Faire un régime avant l'été, les astuces pour avoir un ventre plat, c'est tellement, sexiste, une fois de plus. Dans tous les médias, la société réduit la femme a un objet. Un objet sexuel, ni plus, ni moins. C'est aussi ce que je reproche aux blogs beauté, et aux chaines Youtube beauté. La futilité du sujet, qui souvent décrédibilise la femme. Ce n'est pas forcément vous les fautives, c'est la société, mais du coup, en ne proposant rien d'autre a coté, on passe pour des idiotes, qui ne pensent qu'aux fringues et au maquillage... Pourtant, nous sommes bien plus que ça !

Je ne mange plus d'animaux. Je veux vivre sans cruauté animale. Alors, de suite, je suis une "utopiste", une "hippie"... Non, je suis juste consciente que les animaux  sont des êtres vivants, sensibles, comme toi, moi, nous. Je suis consciente qu'on teste sur eux des produits pour nos médicaments, cosmétiques, produits ménagers. Et je ne comprends pas, je le refuse. Alors, oui, je suis utopiste de croire que demain, les gens comprendront l'horreur derrière les traditions alimentaires (foie gras, fromages, magrets et j'en passe...) Mais si je ne le crois pas, si je me dis que c'est impossible, je finirais folle. Folle et triste. Je vis dans une société où le cochon est un saucisson/lardon/bacon, rien de plus. Dans une société  l'on insémine des vaches encore et encore pour produire du lait, alors que ce n'est pas absolument pas nécessaire pour l'homme. Dans une société ou à la télé, pourtant on te dit "Les produits laitiers, sont nos amis pour la vie..." 
Moi, j'en ai juste marre de vivre dans une société, avec une société qui nous ment. Pour un oui, pour un non. Qui nous passe des informations plus que contrôlés. Qui joue un peu avec notre quotidien, sans le savoir. Parce que oui, ceux qui décident, ils ne nous connaissent pas. Ils ne savent pas ce que leurs choix ont réellement comme impact sur nos vies. On nous met de la poudre aux yeux, des divertissements débiles pour ne pas trop s'en inquiéter. C'est gentil, mais je préfère avoir conscience du monde dans lequel je vis. Au moins, je sais à quoi m'en tenir. Et j'apprécie davantage les petits plaisirs de la vie. Les vrais. Ceux qui ne s’achètent pas. Ceux qui se vivent.

Alors, a ceux qui disent de moi, que je ne suis pas normale. Que je ne suis pas comme tout le monde... Vous avez entièrement raison. Et vous savez quoi ? Je m'en réjouis. Je vous conseille de faire de même, d'éteindre vos télés, de ne plus écouter ce qu'on vous balance H24, de sortir, de sourire, d'arrêter d'avoir peur de l’inconnu et des inconnus. Ne vivez pas dans la crainte, ne changez pas de trottoir quand quelqu'un est devant vous, seul dans une rue. Ne vous fermez pas. Ouvrez-vous. Vous verrez, être différent, c'est beau. 
Et mettez-vous un peu a la place de ceux et celles qui sont à côté de vous, mais différentes ! Parce que, ce n'est pas simple d’être "différent" de vivre dans un monde avec lequel nous sommes en désaccord. De vivre au milieu d'une propagande permanente pour toutes les idées que vous combattez au quotidien...


Soyez qui vous voulez être. Suivez vos propres idées ! 

You Might Also Like

18 commentaires:

  1. Ton article dit exactement ce que je ressens pour la plupart des choses. Le seul moyen de vivre heureux dans ce monde c'est d'ignorer les autres et d'avoir la meilleure vie possible, mais ce n'est pas quelque chose qu'on peut faire quand on a un cœur. Et dès lors que l'on se soucie de chaque injustice, il y a de quoi pleurer et désespérer ! Nous sommes aujourd'hui dans une dictature du nombre, ou une majorité qui n'ose pas bouger et changer les choses condamne la minorité à subir tout ce qui lui fait horreur.
    La seule solution pour s'en sortir, selon moi, serait une manifestation en très grand nombre, par millions de gens. Une manifestation pacifique mais ferme qui durerait jusqu'à ce que l'on nous donne ce qu'on réclame : les droits obligatoires pour une vraie démocratie. Pourtant cette solution les gens semblent la trouver absurde, comme si ce qui se passe actuellement ne justifiait pas un tel acte, comme si de nos jours il n'y avait aucune raison de faire une telle manifestation. A ces gens-là j'ai envie de dire : d'accord ne bougez pas, mais ne vous plaignez pas non plus ! Car ils ne veulent rien faire mais se plaignent à la moindre contrariété.
    Je ne suis ni optimiste ni défaitiste mais un peu entre les deux. Car on ne peut pas être complètement optimiste devant l'absurdité qu'est notre monde et tout le mal qui s'y fait, mais on ne peut pas non plus être considéré comme entièrement défaitiste quand on croit encore au changement alors que tout est fait pour que ça n'arrive pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gens font tellement peur de "se rebeller" alors que nous prônons la liberté d'expression, le droit de manifester... Pourtant, finalement, peu le font. Par peur, par flemme, par fatigue... Je pense que beaucoup se disent que ça ne changera rien, malheureusement ! Pourtant, si chacun se donnait un peu de courage, on serait assez nombreux pour faire changer les choses !

      Supprimer
  2. J'ai adoré cet article, nos opinions se ressemblent beaucoup et je me suis identifiée à toi. Je vais continuer à te suivre, car tu écris de bien jolies choses ☺️💚

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ♥
      J’espère ne pas te décevoir lors des prochains articles !

      Supprimer
  3. Je ne pense pas que tu sois tant en marge de la société.
    Pour la télé, ok, vous êtes peu nombreux à l'avoir totalement abandonnée !
    Mais pour ce qui est du reste ... Je suis constamment entourée de gens qui font ces choix là, que j'ai fait aussi.
    Exit les infos, la presse, la politique, la viande et un tas d'autres trucs comme la contraception, les soutifs, le maquillage, pour ne parler que des choix "genrés".
    Les nouvelles générations sont de plus en plus comme ça alors .. Peut-être qu'un jour, ce seront les autres en marge de la société (on peut rêver un peu ;)) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien ! Dans mon entourage aussi, je n'ai pas l'impression d'être "en marge de la société" mais quand je me retrouve avec des inconnus, je remarque bien que si. Je remarque bien a quel point je ne suis pas dans la société de consommation... Ce n'est pas grave, au contraire mais du coup, voir tout le monde agir les uns comme les autres, je me dis "Ah ouais, quand même... Le changement, ce n'est pas pour demain !"

      Supprimer
  4. Allez viens, on va vivre ensemble dans le monde des "pas normales" :)
    Love U

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii ! Je te ferais une belle petite maison avec du bois de palettes et du TOFU en repas ! Avec que des "pas normales" mais cool, ça sera le bonheur !

      Supprimer
  5. Keur sur toi ! ♥
    Même si ( comme tu le sais ), je ne suis pas toujours d'accord avec ce que tu écris, merci de dire les choses en face, ici, maintenant. Être en marge est loin d'être un mal, personnellement je trouve ça plus réjouissant, même s'il y a quand même de la pression sur ce qui sort du moule. Mais il faut s'en amuser !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te retourne avec tout pleins d'amour le keur !
      Parce que sincerement, le monde manque de gens comme toi, avec qui on peut s'entendre sans partager toujours les mêmes avis !

      On subit tous la pression de la société, à un moment ou à un autre. Mais finalement, vivre comme tu l'entends et plus important, alors tant pis, je suis comme je suis, vous êtes comme vous êtes, ils sont comme ils sont, mais au moins, je me sens bien dans "mon monde", c'est le plus important !
      Et encore KEUR KEUR !

      Supprimer
  6. Pour moi ce n'est pas ça être en marge de la société. Pour moi tu es en plein dans la société. tu peux t'y exprimer librement. Tu le fais. Pour moi, ceux qui sont en marge sont ceux qui ne peuvent plus faire ça.
    Je pense que tu as un regard critique et des opinions. Mais heureusement, ça, ce n'est pas forcément être en marge. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve qu'on ne peut pas vraiment être "libre" de s'exprimer. Enfin... Ça dépend sur quoi. Mais c'est encore un autre débat...

      Supprimer
  7. Dans une société malade comme la notre, j'ai pas non plus envie de suivre sans me remettre en question. Depuis toute petite je ne veux ressembler à personne. J'aurai aimé que dans mon entourage il y ait des personnes qui me montrent une autre voie, un chemin différent. C'est à mon tour maintenant d'ouvrir les esprits, même si ce ne sont pas mes enfants mais celui de mon conjoint. J'en ai rien à faire des conventions, des règles alors que la planète se meurs ! Il faut dire ce qu'il se passe, on a plus le temps d'être patient et de prendre les gens avec des pincettes.

    RépondreSupprimer
  8. Wawawa.... à te lire, je croirais que j'ai écrit ton texte :D Alors bienvenue dans "Notre Monde à Nous" ;-) où le mot RESPECT est le maître mot de chacune des journées qui passent.... Respect de toute vie (animale, humaine...) et surtout respect de soi-même et de nos convictions !

    FELICITATIONS pour ton article.... j'ai a-do-ré !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce charmant petit mot !
      Et merci aussi d'avoir ouvert un espace convivial ou il fait bon vivre !

      Supprimer
  9. Salut!

    J'ai adoré ton article! j'aurais pû l’écrire! je suis comme toi, j'ai donné ma tv il y a maintenant quelques mois, et je m'en prote beaucoup mieux...je suis végétarienne et commence à diminuer de plus en plus les produits laitiers enfin bref je te comprends et c'est vrai que des fois c'est dur de se justifier auprès des gens qui nous trouvent excentrique, qui nous disent que c'est un phénomène de mode...et bien non! je viens de créer un blog avec une amie ( https://www.facebook.com/unblog2filles/), je propose des articles, des recettes vegan... je suis sur Poitiers également, peut-être allons nous nous croiser dans un resto végétarien ou à la Biocoop... ;-) en tout c'est un plaisir de te lire. Sophie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de te lire ! Merci beaucoup pour ton commentaire, et merci pour les animaux pour ton végétarisme ! Je ne suis pas très physionomiste, alors si tu me croises, tu me reconnais viens me dire bonjour, ça sera avec plaisir ;)
      Je file voir votre blog !

      Supprimer
  10. Bonjour ! Cette article m'a beaucoup touché, je me reconnais dans beaucoup de ce que tu dis ! Merci d'avoir écrit tout ça :)

    https://nordistesenvadrouille.wordpress.com/

    RépondreSupprimer

Suis-je vraiment en marge de la société ?



Le terme "en marge de la société" me semble fort pour ma situation, pourtant, je ne trouve rien d'autre qui y colle... Et surtout, c'est la réflexion que l'on me fait assez régulièrement. (Encore plus aujourd'hui avec mon végétalisme et mes envies d'actions militantes pour la cause animale...) Je ne le prends pas mal, parce que finalement, si je suis comme ça, c'est juste que j'ai beaucoup, beaucoup de mal avec notre société. Je préfère alors, vivre dans cette société du mieux que je le peux, en suivant au mieux mes propres idées. Je ne veux pas être influencé par les médias, par les autres. Je veux être libre de penser par moi-même. Certains diront que je suis une parano, mais si les gens prenaient le temps de se renseigner plus, ils le seraient aussi "parano", croyez-moi.

Je ne regarde pas la télévision. Parce que j'ai l'impression qu'elle nous mange les neurones. Pour certains, c'est du divertissement, pour moi c'est de l'abrutissement. La télé-réalité montre le pire de la société niveau débilité, mais vous connaissez déjà mon point de vue sur ce sujet. Les émissions de divertissement sont souvent débiles, elles aussi. Je pense, de suite à "Touche par a mon poste". Et j'ai regardé TPMP, je sais donc de quoi je parle, je ne me fie pas à quelques articles racoleurs de la presse. Entres blagues nuls, humiliations, critiques, méchanceté... Ce n'est plus une émission médias, c'est une émission... Je ne sais pas, je ne sais plus. De la télé-poubelle, comme on aime nous en servir encore et encore. Je ne regarde pas les informations non plus. Ça me déprime. J'ai le sentiment que tout est fait pour nous sentir mal. Tu es tranquille à table, tu vois des morts, des catastrophes naturelles, des morts, des guerres, des morts. Merci, j'ai conscience que nous vivons dans un monde de fous, je n'ai pas envie de voir vos images. (Retravaillées, parfois loin de la vérité...). Dans le journal de 20H, même la musique du "générique" est oppressante. Les documentaires, cherchent le sensationnel et virent souvent dans le cliché (Les gens des cités, c'est trop des racailles !), dans le voyeurisme (Les cadavres du Bataclan, on se souviens...) Le tout entre deux, trois, publicités pour bouffer du cochon, vache, du fromage, du lait, tout ce qui rapporte de l'argent aux grosses marques avec plein de produits mauvais pour la santé. MIAM ! Et j'en passe. Alors non, je ne veux pas de cette télévision. Je préfère me divertir avec des documentaires petit budget, libre, et des séries. Merci.
Je ne m’intéresse pas non plus à la politique. Parce que ce sont des professionnels du mensonge, de la manipulation et qu'ils me font peur. Ne me dites pas que notre opinion compte pour eux. Si c'était vrai, la loi du travail ne serait pas validée, n'est ce pas. Ils ont l'argent, le pouvoir, nous n'avons rien. Nous n'avons que le droit de fermer notre gueule, de survivre au travers de leurs choix. (Mais par pitié, ne voter pas les extrêmes, si on pouvait dans le pire, avoir le moins pire, ça serait cool !)

Je ne lis pas la presse. Ni les journaux féminins, ou tout autres conneries du genre. J'en ai marre qu'on impose aux femmes des idées sur leurs corps, leurs physiques, leurs vies sexuelles, maritales. Sur la maternité, le travail... Non, c'est bon. Nous sommes libres de nos corps, de nos choix. Faire un régime avant l'été, les astuces pour avoir un ventre plat, c'est tellement, sexiste, une fois de plus. Dans tous les médias, la société réduit la femme a un objet. Un objet sexuel, ni plus, ni moins. C'est aussi ce que je reproche aux blogs beauté, et aux chaines Youtube beauté. La futilité du sujet, qui souvent décrédibilise la femme. Ce n'est pas forcément vous les fautives, c'est la société, mais du coup, en ne proposant rien d'autre a coté, on passe pour des idiotes, qui ne pensent qu'aux fringues et au maquillage... Pourtant, nous sommes bien plus que ça !

Je ne mange plus d'animaux. Je veux vivre sans cruauté animale. Alors, de suite, je suis une "utopiste", une "hippie"... Non, je suis juste consciente que les animaux  sont des êtres vivants, sensibles, comme toi, moi, nous. Je suis consciente qu'on teste sur eux des produits pour nos médicaments, cosmétiques, produits ménagers. Et je ne comprends pas, je le refuse. Alors, oui, je suis utopiste de croire que demain, les gens comprendront l'horreur derrière les traditions alimentaires (foie gras, fromages, magrets et j'en passe...) Mais si je ne le crois pas, si je me dis que c'est impossible, je finirais folle. Folle et triste. Je vis dans une société où le cochon est un saucisson/lardon/bacon, rien de plus. Dans une société  l'on insémine des vaches encore et encore pour produire du lait, alors que ce n'est pas absolument pas nécessaire pour l'homme. Dans une société ou à la télé, pourtant on te dit "Les produits laitiers, sont nos amis pour la vie..." 
Moi, j'en ai juste marre de vivre dans une société, avec une société qui nous ment. Pour un oui, pour un non. Qui nous passe des informations plus que contrôlés. Qui joue un peu avec notre quotidien, sans le savoir. Parce que oui, ceux qui décident, ils ne nous connaissent pas. Ils ne savent pas ce que leurs choix ont réellement comme impact sur nos vies. On nous met de la poudre aux yeux, des divertissements débiles pour ne pas trop s'en inquiéter. C'est gentil, mais je préfère avoir conscience du monde dans lequel je vis. Au moins, je sais à quoi m'en tenir. Et j'apprécie davantage les petits plaisirs de la vie. Les vrais. Ceux qui ne s’achètent pas. Ceux qui se vivent.

Alors, a ceux qui disent de moi, que je ne suis pas normale. Que je ne suis pas comme tout le monde... Vous avez entièrement raison. Et vous savez quoi ? Je m'en réjouis. Je vous conseille de faire de même, d'éteindre vos télés, de ne plus écouter ce qu'on vous balance H24, de sortir, de sourire, d'arrêter d'avoir peur de l’inconnu et des inconnus. Ne vivez pas dans la crainte, ne changez pas de trottoir quand quelqu'un est devant vous, seul dans une rue. Ne vous fermez pas. Ouvrez-vous. Vous verrez, être différent, c'est beau. 
Et mettez-vous un peu a la place de ceux et celles qui sont à côté de vous, mais différentes ! Parce que, ce n'est pas simple d’être "différent" de vivre dans un monde avec lequel nous sommes en désaccord. De vivre au milieu d'une propagande permanente pour toutes les idées que vous combattez au quotidien...


Soyez qui vous voulez être. Suivez vos propres idées ! 

Share This Article:

CONVERSATION

18 commentaires :

  1. Ton article dit exactement ce que je ressens pour la plupart des choses. Le seul moyen de vivre heureux dans ce monde c'est d'ignorer les autres et d'avoir la meilleure vie possible, mais ce n'est pas quelque chose qu'on peut faire quand on a un cœur. Et dès lors que l'on se soucie de chaque injustice, il y a de quoi pleurer et désespérer ! Nous sommes aujourd'hui dans une dictature du nombre, ou une majorité qui n'ose pas bouger et changer les choses condamne la minorité à subir tout ce qui lui fait horreur.
    La seule solution pour s'en sortir, selon moi, serait une manifestation en très grand nombre, par millions de gens. Une manifestation pacifique mais ferme qui durerait jusqu'à ce que l'on nous donne ce qu'on réclame : les droits obligatoires pour une vraie démocratie. Pourtant cette solution les gens semblent la trouver absurde, comme si ce qui se passe actuellement ne justifiait pas un tel acte, comme si de nos jours il n'y avait aucune raison de faire une telle manifestation. A ces gens-là j'ai envie de dire : d'accord ne bougez pas, mais ne vous plaignez pas non plus ! Car ils ne veulent rien faire mais se plaignent à la moindre contrariété.
    Je ne suis ni optimiste ni défaitiste mais un peu entre les deux. Car on ne peut pas être complètement optimiste devant l'absurdité qu'est notre monde et tout le mal qui s'y fait, mais on ne peut pas non plus être considéré comme entièrement défaitiste quand on croit encore au changement alors que tout est fait pour que ça n'arrive pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gens font tellement peur de "se rebeller" alors que nous prônons la liberté d'expression, le droit de manifester... Pourtant, finalement, peu le font. Par peur, par flemme, par fatigue... Je pense que beaucoup se disent que ça ne changera rien, malheureusement ! Pourtant, si chacun se donnait un peu de courage, on serait assez nombreux pour faire changer les choses !

      Supprimer
  2. J'ai adoré cet article, nos opinions se ressemblent beaucoup et je me suis identifiée à toi. Je vais continuer à te suivre, car tu écris de bien jolies choses ☺️💚

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ♥
      J’espère ne pas te décevoir lors des prochains articles !

      Supprimer
  3. Je ne pense pas que tu sois tant en marge de la société.
    Pour la télé, ok, vous êtes peu nombreux à l'avoir totalement abandonnée !
    Mais pour ce qui est du reste ... Je suis constamment entourée de gens qui font ces choix là, que j'ai fait aussi.
    Exit les infos, la presse, la politique, la viande et un tas d'autres trucs comme la contraception, les soutifs, le maquillage, pour ne parler que des choix "genrés".
    Les nouvelles générations sont de plus en plus comme ça alors .. Peut-être qu'un jour, ce seront les autres en marge de la société (on peut rêver un peu ;)) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien ! Dans mon entourage aussi, je n'ai pas l'impression d'être "en marge de la société" mais quand je me retrouve avec des inconnus, je remarque bien que si. Je remarque bien a quel point je ne suis pas dans la société de consommation... Ce n'est pas grave, au contraire mais du coup, voir tout le monde agir les uns comme les autres, je me dis "Ah ouais, quand même... Le changement, ce n'est pas pour demain !"

      Supprimer
  4. Allez viens, on va vivre ensemble dans le monde des "pas normales" :)
    Love U

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii ! Je te ferais une belle petite maison avec du bois de palettes et du TOFU en repas ! Avec que des "pas normales" mais cool, ça sera le bonheur !

      Supprimer
  5. Keur sur toi ! ♥
    Même si ( comme tu le sais ), je ne suis pas toujours d'accord avec ce que tu écris, merci de dire les choses en face, ici, maintenant. Être en marge est loin d'être un mal, personnellement je trouve ça plus réjouissant, même s'il y a quand même de la pression sur ce qui sort du moule. Mais il faut s'en amuser !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te retourne avec tout pleins d'amour le keur !
      Parce que sincerement, le monde manque de gens comme toi, avec qui on peut s'entendre sans partager toujours les mêmes avis !

      On subit tous la pression de la société, à un moment ou à un autre. Mais finalement, vivre comme tu l'entends et plus important, alors tant pis, je suis comme je suis, vous êtes comme vous êtes, ils sont comme ils sont, mais au moins, je me sens bien dans "mon monde", c'est le plus important !
      Et encore KEUR KEUR !

      Supprimer
  6. Pour moi ce n'est pas ça être en marge de la société. Pour moi tu es en plein dans la société. tu peux t'y exprimer librement. Tu le fais. Pour moi, ceux qui sont en marge sont ceux qui ne peuvent plus faire ça.
    Je pense que tu as un regard critique et des opinions. Mais heureusement, ça, ce n'est pas forcément être en marge. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve qu'on ne peut pas vraiment être "libre" de s'exprimer. Enfin... Ça dépend sur quoi. Mais c'est encore un autre débat...

      Supprimer
  7. Dans une société malade comme la notre, j'ai pas non plus envie de suivre sans me remettre en question. Depuis toute petite je ne veux ressembler à personne. J'aurai aimé que dans mon entourage il y ait des personnes qui me montrent une autre voie, un chemin différent. C'est à mon tour maintenant d'ouvrir les esprits, même si ce ne sont pas mes enfants mais celui de mon conjoint. J'en ai rien à faire des conventions, des règles alors que la planète se meurs ! Il faut dire ce qu'il se passe, on a plus le temps d'être patient et de prendre les gens avec des pincettes.

    RépondreSupprimer
  8. Wawawa.... à te lire, je croirais que j'ai écrit ton texte :D Alors bienvenue dans "Notre Monde à Nous" ;-) où le mot RESPECT est le maître mot de chacune des journées qui passent.... Respect de toute vie (animale, humaine...) et surtout respect de soi-même et de nos convictions !

    FELICITATIONS pour ton article.... j'ai a-do-ré !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce charmant petit mot !
      Et merci aussi d'avoir ouvert un espace convivial ou il fait bon vivre !

      Supprimer
  9. Salut!

    J'ai adoré ton article! j'aurais pû l’écrire! je suis comme toi, j'ai donné ma tv il y a maintenant quelques mois, et je m'en prote beaucoup mieux...je suis végétarienne et commence à diminuer de plus en plus les produits laitiers enfin bref je te comprends et c'est vrai que des fois c'est dur de se justifier auprès des gens qui nous trouvent excentrique, qui nous disent que c'est un phénomène de mode...et bien non! je viens de créer un blog avec une amie ( https://www.facebook.com/unblog2filles/), je propose des articles, des recettes vegan... je suis sur Poitiers également, peut-être allons nous nous croiser dans un resto végétarien ou à la Biocoop... ;-) en tout c'est un plaisir de te lire. Sophie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de te lire ! Merci beaucoup pour ton commentaire, et merci pour les animaux pour ton végétarisme ! Je ne suis pas très physionomiste, alors si tu me croises, tu me reconnais viens me dire bonjour, ça sera avec plaisir ;)
      Je file voir votre blog !

      Supprimer
  10. Bonjour ! Cette article m'a beaucoup touché, je me reconnais dans beaucoup de ce que tu dis ! Merci d'avoir écrit tout ça :)

    https://nordistesenvadrouille.wordpress.com/

    RépondreSupprimer